23 juin 2024

Clôture de la 6è Semaine Annuelle de l’Industrialisation de la SADC: les stands de l’ISAM ont attiré l’attention du public

Démarrés le 2 août 2022 à Kinshasa, les travaux de la 6è Semaine Annuelle de l’Industrialisation de la Communauté de Développement de l’Afrique Australe(SADC) axés sur le thème: «Promouvoir l’industrialisation par l’agro-transformation, la valorisation des minéraux et les chaînes de valeur régionales pour une croissance économique inclusive et résiliente», se sont clôturés officiellement le vendredi 5 août 2022. A constaté infoplus-rdc.com

Plusieurs industriels venus des pays membres de la SADC ont eu à exposer durant toute la semaine de ces assises tenues à quelques jours de l’ouverture du 42è Sommet des Chefs d’État et de Gouvernements membres de la SADC prévu à Kinshasa où la RDC à travers son Président Félix TSHISEKEDI TSHILOMBO prendra la tête de cette organisation sous régionale.

Choisi parmi les institutions ayant exposé à cette occasion, l’Institut Supérieur des Arts et Métiers (ISAM) a vu ses stands où étaient exposé toutes ses créativités et tout ce qu’il est capable de produire à travers la formation donnée aux étudiants, attirer l’attention du public et autres visiteurs venus nombreux à ce grand rendez-vous sous-regional.

Comme a souligné la Directrice Générale de cette institution, la Professeure Florence MBIYA MUADI, les produits exposés dans les stands de l’ISAM sont d’une grande valeur, d’une grande qualité et d’une élégance particulière. Et que le public a constaté que l’ISAM est capable de vêtir la femme congolaise et l’homme congolais avec qualité et élégance à des prix qui sont à la portée de toutes les bourses.

L’ISAM/Kinshasa poursuit une triple mission, à savoir : la formation des formateurs dans le domaine des Arts et Métiers, la formation des spécialistes en Arts et Métiers dans le domaine des techniques de l’habillement et la recherche en Art vestimentaire et Technologie del’habillement.

On n’est pas sans savoir que l’ISAM/Kinshasa qui joue un grand rôle dans la protection et la promotion des valeurs culturelles congolaises dans la construction des styles et tendances vestimentaires, a déjà lancé sur le marché professionnel congolais, plus de 2.214 diplômés.

Trait d’union entre la conquête du savoir-faire vestimentaire et l’exigence de modernité, l’ISAM fondé en 1968, a aujourd’hui une particularité: une formation compétitive et innovante.

Le grand souci de la Directrice Générale c’est d’abord de pouvoir industrialiser le textile et de ne plus voir la RDC toujours à l’affût de ceux qui viennent de l’extérieur. Mais qu’elle soit aussi capable de produire ce qu’elle est capable de produire. Somme toute, la RDC doit offrir au monde les produits finis de leurs matières premières et doit profiter aussi des échanges avec les autres pays de la sous-region. En témoigne l’appel du Président de la République, Félix-AntoineTSHISEKEDI TSHILOMBO à la révolution de la SADC, du fait que l’Union Africaine avait adopté en 2021 l’Agenda 2063 qui permettra à l’Afrique de sortir de son immobilisme, afin d’offrir au Monde ce qu’elle possède.

Après 4 jours de partage et d’échange d’expériences, plusieurs résolutions ont été adoptées. Les 16 pays membres de la SADC ont décidé notamment de mutualiser les forces afin de booster le secteur de l’industrie et la transformation locale des ressources naturelles et cela par la mise en contribution des subventions.

Rappelons que la Semaine d’Industrialisation de la SADC est une plateforme annuelle d’engagement public-privé visant à promouvoir de nouvelles opportunités pour le commerce et l’investissement intra-africains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut