4 mars 2024

Changement climatique : Coup d’envoi de la COP28 à Dubaï

La 28e conférence des Nations unies sur le changement climatique (COP28) s’est ouverte jeudi 30 novembre 2023 à Dubaï aux Emirats Arabes Unis, où durant deux semaines, les négociations sur le climat et la transition énergétique seront en toile de fond des travaux. A constaté infoplusrdc.com

Le président émirati de la COP28 et Directeur général de la compagnie pétrolière nationale Adnoc, Sultan al-Jaber, a, lors de sa prise de parole, mis l’accent sur le rôle des combustibles fossiles, en exhortant les participants à inclure des formules sur les énergies fossiles et renouvelables dans le texte négocié.

Pour sa part, le secrétaire exécutif de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques, Simon Stiell, a appelé à la sortie des fossiles, suivant les recommandations de multiples rapports de l’ONU.

Plus de 97 000 personnes (délégations, médias, ONG, lobbys, organisateurs, techniciens…) sont accréditées, et environ 180 chefs d’États et de gouvernements sont attendus, selon les organisateurs, d’ici le 12 décembre, fin de la conférence.

Plus de 140 dirigeants défileront à la tribune vendredi et samedi, après la journée cérémoniale d’ouverture jeudi, pour des discours de quelques minutes pour des négociations.

Depuis la COP21 et l’accord de Paris, les émissions de gaz à effet de serre ont continué à augmenter. Mais alors qu’on tablait à l’époque sur 16 % d’augmentation d’ici 2030, l’ONU Environnement ramène désormais la hausse à 2 %.

Ce ralentissement n’est pas attribuable au seul texte mais la transition énergétique est indéniablement engagée, bien que plaçant toujours le monde sur une trajectoire de réchauffement invivable.

Depuis 2015, une centaine de pays se sont engagés à la neutralité carbone, le solaire est devenu l’énergie la moins chère pour générer de l’électricité, le pic de la demande en énergies fossiles est en vue cette décennie et l’Agence internationale de l’énergie s’attend à ce que plus du tiers des voitures neuves dans le monde soient électriques en 2030, un scénario impensable avant 2015.

C’est la deuxième fois qu’un pays du Golfe accueille une COP, après le Qatar en 2012. Les conférences de l’ONU Climat changent généralement de continent chaque année ; il y a deux ans, les pays d’Asie Pacifique avaient désigné les Émirats pour cette COP.

Notons que la Conférence des Parties (Conference of the Parties, COP) désigne couramment la réunion annuelle des États pour fixer les objectifs climatiques mondiaux. En fait, la COP est une forme d’organisation propre à certaines conventions internationales.

Les COP sont des Sommets annuels pendant lesquels plusieurs parties dits états membres se réunissent pour discuter des mesures et des politiques sur le climat. Elles vérifient également la bonne application des objectifs des conventions internationales adoptées.

À titre de rappel, la COP a été instituée lors de l’adoption de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) au Sommet de la Terre à Rio de Janeiro en 1992. Elle est l’organe suprême de la convention et se réunit chaque année depuis 1995.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut