27 février 2024

CENI: Denis KADIMA a lancé le niveau 3 de la cascade de formation destinée aux préposés à la collecte des données cartographiques

Kinshasa, lundi 30 mai 2022 – Le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Denis KADIMA KAZADI, a lancé à l’YMCA (Matonge/Kalamu) le niveau 3 de la cascade de formation de 5 jours destinée aux préposés à la collecte des données cartographiques. Rapporte la Cellule de Communication de la CENI.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence notamment du rapporteur adjoint de la CENI, Paul Muhindo Mulemberi Vahumawa, du Secrétaire Exécutif National Thotho Mabiku Totokani, du secrétaire exécutif national adjoint, Mme Marie Josée Kapinga Bondo et du représentant du bourgmestre de Kalamu.

Cette session faisant suite à celle lancée le 1er avril dernier va se dérouler simultanément au niveau de 179 antennes dont dispose la CENI et implantées dans les chefs-lieux des territoires et dans quelques villes du pays.

A Kinshasa, 73 participants y prennent part sur les deux sites retenus (YMCA et lycée Sainte Germaine de Ndjili) et parmi eux 66 seront retenus.

Elle concerne 9 903 candidats sélectionnés sur la base des tests organisés antérieurement en plus de 181 logisticiens d’antennes. Ils seront formés par 890 facilitateurs dont 358 chefs d’antennes et 532 formateurs additionnels.

Les bénéficiaires de cette dernière étape qui passeront à travers le tamis de la Ceni porteront l’opération sur le terrain en confrontant la théorie apprise à la pratique et aux réalités locales.

« Votre responsabilité est trop grande, car la réussite de tout le processus qui va suivre dépend en majeure partie du travail que vous allez accomplir. Vous êtes appelés à parcourir tout lieu habitable, les écoles, les centres de santé et autres, en vue de prélever les coordonnées géographiques à l’aide de l’outil Smartphone qui sera mis à votre disposition », a confié le numéro un de la Centrale électorale à l’endroit des participants.

Rappelant que « l’actualisation des cartographies opérationnelles permettra à la Ceni d’avoir une idée claire notamment sur l’implantation des sites de vote et des centres d’inscription pour l’opération de la révision du fichier électoral ».

Le président de la Ceni a fait appel à leur sens de responsabilité, d’éthique et de morale en leur recommandant assiduité et bonne application des enseignements : « Ne vous laissez pas influencer par les acteurs et sociaux que vous allez rencontrer sur terrain. Vous devez vous laisser guider par les connaissances qui vous ont été transmises. Chacun de vous sera évalué au quotidien suivant son rendement afin de vérifier les compétences ».

Auparavant le rapporteur adjoint s’est fait le devoir de rappeler les objectifs poursuivis par cette formation : « En somme, c’est pour doter les préposés des données de connaissances sur les procédures sur l’actualisation des cartographies opérationnelles, le système de collecte et de transmission des données numériques à l’aide, en dehors de Smartphone et sur la manipulation de leur collecte en plus avec le Garmin (technologie GPS innovante connue pour ses facultés de capteurs) ».

« À Kinshasa, la CENI a enregistré 18 818 dossiers dont 16 332 retenus pour 66 préposés. Au total, 6 262 ont passé le test et 3 014 ont satisfait. Ainsi, deux d’entre eux ont établi un meilleur résultat avec 86% », a révélé Paul Muhindo Mulemberi Vahumawa.

À l’issue de cette cérémonie, peu avant d’entrer dans le vif du sujet du jour, le rapporteur adjoint est allé féliciter les deux postulants classés ex-æquo.

L’un étant de Bumbu et l’autre (ayant fait honneur aux dames) de Ndjili les encourageant, au passage, à persévérer dans leur élan pour figurer au nombre des préposés qu’attend la CENI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut