27 février 2024

Célébration du 5è anniversaire d’ALDEC: Adèle Kayinda Mahina balise le chemin du 2è mandat du Président de la République

«Pour ALDEC, nous nous sommes inscrits dans le schéma d’accompagner le Président de la République dans sa vision, Le peuple d’abord et l’Etat de droit. Et nous par notre discipline de travail bien fait, de la culture verte et du respect du temps, nous qui bannissons la procrastination, ensemble nous allons l’accompagner pour sa réélection de 2023. 2023, Fatshi-Béton ou rien». C’est la substance de l’adresse de l’Autorité Morale de l’Alliance des Démocrates Chrétiens du Congo (ALDEC), Princesse Adèle Kayinda Mahina, au cours de la célébration de cinq ans d’existence de sa formation politique . A constaté infoplus-rdc.com

Cet événement qui était organisé le samedi 9 Juillet 2022 dans l’enceinte de la Foire Internationale de Kinshasa (FIKIN), a réuni en dehors des militants et cadres du parti, des chefs et représentants des partis amis, des parlementaires et autres invités de marque.

Dans la foulée, Princesse Adèle Kayinda, membre du Gouvernement et travaillant aux côtés du Président de la République pour le redressement des entreprises du Portefeuille del’Etat, a présenté ALDEC àl’assistance. À en croire l’Autorité Morale, cette formation politique d’inspiration chrétienne fonde son action sur la famille, cellule de base de la société et point de départ de tout développement intégral communautaire. « (…) le travail et la gestion rationnelle du temps sont des facteurs fondamentaux pour rattraper le retard que le pays a connu dans son développement. Ainsi le temps étant linéaire et non cyclique, c’est-à-dire : le temps qui passe ne revient pas, tout membre d’ALDEC doit éviter la procrastination et s’investir résolument au travail (…) », a souligné en filigrane Princesse Adèle Kayinda devant des nombreux partisans composés notamment des cadres et militants d’ALDEC venus de tous les coins de la Capitale.

Et de renchérir: «(…) Nous devons en ce jour implanter le parti dans toute la République afin qu’aux élections de 2023, nous puissions influencer et le remaniement et la nomination, en donnant la majorité au Chef del’Etat. ALDEC désire se confirmer parmi les partis politiques influents de l’Union Sacrée pour la Nation (…)»

Avant d’ajouter: «(…) Nous fêtons nos cinq ans d’existence et aussi de travail (…) Nous sommes une force parmi le peuple congolais (…) ces cinq ans marquent l’histoire du parti. Le plus grand coup de marteau du parti est de mieux porter la vision du Parti dans toute la République. L’implantation du parti, reste le point focal de tous (…)»

Avec comme idéologie la social-démocratie et assises sur le principe de subsidiarité, les actions entreprises par ALDEC dans le cadre de sa doctrine sont impérativement axées sur la culture du résultat. Et de manière pratique, le leader de cette formation politique illustre bien cette doctrine dans sa casquette de Ministre d’Etat en charge du Portefeuille. À titre d’exemple, elle a trouvé les entreprises de son secteur dans une situation très peu reluisante. Et l’image qu’elle utilise est celle d’untrou qu’elle a quitté à ce jour pour se retrouver sur la surface. Somme toute, une nouvelle mobilisation au parti reste parmi les vœux les plus chers d’Adèle Kayinda Mahina. Pour cette dernière, les membres d’ALDEC ont été exhorté a mettre la main à la pâte pour l’émergence du parti dans la Ville de Kinshasa et dans toutes les Provinces du pays.

Créée en 2017, ALDEC est l’un des partis politiques qui composent le Regroupement politique Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A) dont le président statutaire est le Sénateur Modeste Bahati Lukwebo, président de la Chambre Haute du Parlement.

La devise d’ALDEC est fondée sur la solidarité, le travail et la victoire. Sa colonne dorsale est le temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut