19 avril 2024

Célébration de la Journée Internationale du Travail: Claudine Ndusi salue les efforts de la relance de la réforme dans le secteur du travail

À l’instar de la communauté internationale, la RDC a célèbre la journée mondiale du Travail le dimanche 1er Mai sous le thème : « Promouvoir l’emploi et le travail décent dans un monde en mutation ». À Kinshasa, plusieurs autorités du pays ainsi que les mouvements syndicaux ont pris part à cette célébration organisée dans un grand hôtel de la place par le Ministère de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale, piloté par Madame le Ministre Claudine Ndusi M’kembe. A constaté infoplus-rdc.com

Lors de sa prise de parole, Madame la Ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale a souligné que le Gouvernement reconnaît les efforts de collaboration des mandants
tripartites (Gouvernement, employeurs, employés) ayant permis d’atteindre les résultats entre autres de la signature du mémorandum d’accord concernant le Programme pays pour le travail Décent 2021-2022, de la convention de la première session extraordinaire de la 36 session ordinaire de Conseil Nationale du Travail, de la redynamisation de la Commission Nationale de l’Emploi des étrangers et la relance du processus de production des cartes des travailleurs étrangers. Non sans saluer les efforts de la relance de la réforme de l’Inspection Générale du Travail, de la validation par la commission socioculturelle et par la commission des lois du gouvernement des mesures d’application de la loi N°16/009 du 15 juillet 2016 ainsi que de la prise d’arrêté ministériel, portant la mise en place de la commission interministérielle chargée de la concrétisation de la réforme de l’Inspection générale du travail.

L’occasion faisant le larron, la Ministre Claudine Ndusi a salué
les travailleurs du secteur de l’enseignement qui ont célébré le 30
avril la fête dédiée aux enseignants, invitant la population à garder
de manière particulière, une pensée pieuse aux enseignants, au
personnel infirmier et aux travailleurs domestiques, acteurs clés de l’économie et du soin à autrui.

« (…) L’avenir du travail n’est pas écrit d’avance, il sera le fruit des choix
et des décisions qu’ensemble nous allons devoir prendre : le gouvernement, les organisations d’employeurs et de travailleurs, la Société civile ainsi que les autres partenaires sociaux (…)», a-t-elle souligné.

« (…) Agissons ensemble, afin d’améliorer
les conditions de travail de la masse laborieuse pour une
productivité efficiente de nos entreprises dans les conditions
assainies, pour un essor socio-économique de notre pays (…)», a conclu en substance Madame la Ministre.

Pour sa part, le Vice-Premier Ministre de la Fonction publique, Jean-Pierre Lihau, a réaffirmé la volonté du
Gouvernement dans l’amélioration des conditions salariales des
fonctionnaires et agents publics de l’Etat en vue de les placer dans
des conditions psychologiques optimales.

Auparavant, le président de l’intersyndicale a, lors de son intervention, brossé un «tableau sombre» du secteur caractérisé selon lui, par des injustices.

Notons que Madame la Ministre Claudine Ndusi M’Kembe a, à la fin de la cérémonie officielle, visité quelques sites où les différents syndicats avaient réuni leurs membres pour commémorer cette Journée.

Il sied de rappeler que la Journée mondiale du Travail a été instituée depuis 1948. C’est un temps de réflexion par rapport aux réalités du travail dans notre entourage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut