19 avril 2024

Café de Presse : Rencontrant les professionnels des Médias, le Représentant Résident du PNUD, Damien Mama, a partagé les priorités de son mandat en RDC

Lors d’un Café de Presse organisé lundi 24 avril 2023 au siège du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) à Kinshasa, le nouveau Représentant Résident du PNUD en RDC, Damien MAMA, a rencontré les professionnels des médias du Réseau des Communicateurs en Développement Durable(RCDD) et partagé les priorités de son mandat en RDC essentiellement axé sur l’appui à la gouvernance démocratique, la promotion de la croissance inclusive et des investissements nécessaires pour la stabilisation dans les zones affectées par les conflits. A constaté infoplusrdc.com

À en croire M. Damien Mama, la RDC est capable de se doter des moyens de sa politique pour se développer et améliorer les conditions de vie de sa population. Sur les trois ou quatre dernières années, a-t-il mentionné, les indicateurs sur les ressources publiques ont triplé. Ceci montre que le pays est capable de se doter des moyens de sa politique publique pour son développement, si les gouvernants font de bons choix et que les citoyens les accompagnent.

Le nouveau Représentant Résident du PNUD en RDC a souligné qu’il y a une vision du gouvernement, un plan national de développement et c’est dans ses différents contenus que les priorités en matière de transformation de la RDC où trouve la stratégie qu’il faut pour la gouvernance démocratique et la transformation économique de la RDC.

Selon lui, l’ambition est de vendre la RDC a une dimension qui est proportionnelle à la taille du pays, martelant que l’accompagnement reste une dynamique au niveau tant local que central. Somme toute, la RDC peut transformer les potentiels en réalité, car le pays a montré que c’est possible de tripler les ressources publiques.

« (…) L’effort de transformation du pays dépendra de l’utilisation de plusieurs leviers qui existent en termes des ressources naturelles et humaines et également en termes de systèmes de gouvernance et d’institutions qui jouent pleinement leurs rôles avec des objectifs et des critères de performance qui sont très clairs (…) », a-t-il fait savoir.

Et de poursuivre : « (…) le PNUD travaille en RDC sur 3 programmes : le premier est lié à la croissance économique et développement durable qui touche à la fois les questions de création de revenu, des questions d’inclusion et des questions de durabilité environnementale. Le second est lié aux questions de la gouvernance (…) la gouvernance dans son ensemble parce que c’est le socle de toute politique publique, de tout problème (…) En RDC, nous avons tout un arsenal de problème lié au problème de justice, tout ce qui est lié à la mobilisation des ressources domestiques pour financer le développement (…) il y a la question de l’appui à l’amélioration du secteur de la sécurité parce que le développement doit se faire dans un environnement apaisé et sécurisé. Le troisième concerne tout ce qui permet dans les zones de conflit de faire les investissements nécessaires à stabiliser la situation et à permettre aux populations locales et au gouvernement de libérer les énergies pour enclencher un processus de développement locale et permettre donc que chacun et chacune puisse vaguer librement à ses occupations et cela nous permet aussi d’assister les groupes qui sont victimes de toutes les formes de violences comme les violences sexuelles (…) ».

Au PNUD, a-t-il ajouté, le principe est de veiller à la traçabilité de fonds qui sont mis à sa disposition et tout est fait en sorte que chaque fond alloué à un tel projet sert à ses objectifs.

M. Damien Mama a déclaré que les médias sont aussi acteurs de développement car, ils ont un rôle à jouer pour aider le PNUD et la RDC à se transformer durablement.

Concernant le Programme de Développement Local – 145 Territoires (PDL -145 T), le Représentant Résident a indiqué qu’il évolue normalement et qu’il n’y a pas de retard.

« (…) il y a 314 infrastructures qui sont actuellement en cours de construction et il y a les infrastructures de la province de la Mongala et de la Tshuapa qui sont en cours de construction, ces infrastructures qui sont exécutées par l’entreprise SAFRICAS , seront disponibles dès le mois de mai prochain et les autres seront disponibles dès août et septembre( …) Il y a les équipes de PDL-145T sont dans ces territoires et les travaux évoluent à un rythme satisfaisant.

M. Damien MAMA a promis un dialogue régulier avec les femmes et les hommes des médias publics et privés pour une meilleure contribution de la presse au développement de la RDC.

Il sied de noter que M.Damien MAMA est un spécialiste du développement durable avec 25 ans d’expérience dans l’appui aux politiques publiques, la gestion des programmes de développement, et la consolidation de la paix en Afrique et dans le monde.

Il a pris fonction comme Représentant Résident du PNUD en RDC le 1er mars 2023. Avant son arrivée en RDC, il a servi comme Coordonnateur Résident du Système des Nations-Unies au Burundi et Coordinateur Résident ainsi que Représentant du PNUD au Togo.
M.Mama a aussi assumé d’autres fonctions de haut niveau, notamment celle de Chef de l’équipe de supervision des 45 programmes pays au Bureau Régional du PNUD pour l’Afrique à New-York, Directeur de la Stabilisation et du relèvement au sein de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations-Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA). Représentant Résident Adjoint du PNUD au Togo, Coordonnateur du Programme de relèvement communautaire au PNUD RDC, et Conseiller en planification stratégique au Bureau du Coordonnateur Résident au Soudan du Sud.

Avant de rejoindre les Nations-Unies, M. Mama a exercé plusieurs fonctions au sein d’ONG internationales sur la gouvernance concertée et la sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest.

M. MAMA est titulaire d’un Master en Management du Développement de l’Université de la Ruhr à Bochum (Allemagne) et d’une Maîtrise en Aménagement du Territoire de l’Université d’Abomey Calavi (Bénin).

De nationalité béninoise, il parle couramment le Français et l’Anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut