20 avril 2024

Cadre de coopération des Nations-Unies pour le développement durable (UNSDCF 2024) : Kinshasa a abrité durant deux jours un Atelier d’actualisation du plan de travail conjoint

Revisiter le document stratégique signé entre le gouvernement et le système des Nations-Unies à mettre en oeuvre en 2023 conformement au contexte actuel, tel est l’objectif primordial de l’atelier « d’actualisation du plan de travail conjoint du cadre de coopération des Nations-Unies pour le développement durable (UNSDCF 2024) » jeudi 16 et vendredi 17 mars 2023 à Kinshasa. A constaté INFOPLUSRDC.COM

Les travaux de ces assises auxquelles ont pris part les différentes agences du système des Nations-Unies en RDC, le gouvernement congolais, les bailleurs des Fonds, la société civile et le secteur public ont pris part, se sont focalisés autour des 3 axes : stratégique, inclusion économique et le renforcement des services sociaux de base.

Le Chef de Bureau du Coordonnateur Résident du système des Nations-Unies en RDC, Aboubakri Diaw, a, lors de l’ouverture des travaux, circonscrit le cadre : « (…) Ce qu’on avait fait en 2022 c’était plus une prévision parce qu’on l’a fait très tôt. C’était pratiquement en 2022 qu’on a parlé des activés à faire en 2023. Beaucoup de choses se sont passées entre janvier 2022 et maintenant. L’idée c’est de réajuster en fonction des différents changements qui ont pu apparaître et s’assurer qu’en 2023 on va faire des activités qui vont permettre de faire accélérer les actions qu’on voudrait dans le cadre de l’atteinte des objectifs de développement durable parce que c’est ça la finalité (…) », a-t-il relevé.

Et de rencherir : « (…) ce que les experts vont faire aujourd’hui, c’est voir par rapport à ces 3 thématiques, quelles sont les activités pertinentes, quels sont les résultats, redéfinir certains concepts, clarifier certaines activités. Ça se passera sur 2 jours le travail technique mais après il y aura plusieurs jours où on va raffiner les résultats, redéfinir certains concepts, clarifier certaines activités (…) ».

Avant de préciser : « (…) vous allez vous demander pourquoi au mois de mars, et bien parce que c’est un travail qui a été déjà fait l’année dernière et pour lequel on avait déjà planifié les activités pour 2022 et 2023. Aujourd’hui et demain nous allons voir ce qu’on a pas pu réaliser et voir dans quel contexte le réaliser. (…) ».

À titre de rappel, un cadre de coopération pour le développement durable en 2019 allant de 2020 en 2024 reposant sur 3 axes d’interventions et qui répondent aux priorités du pays inscrites dans le Plan National Stratégique de Développement (PNSD) a été signé entre le Gouvernement congolais et le Système des Nations-Unies en RDC. Une réponse collective humanitaire du Système des Nations-Unies aux priorités du pays.

Il sied de noter que ce cadre est revisité chaque année par les parties prenantes afin d’analyser les progrès réalisés et les défis à relever.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut