20 avril 2024

Après avoir effectué une ronde de deux antennes de la Centrale électorale, Denis KADIMA affirme que la CENI est prête à accueillir les candidats aspirants députés nationaux avec leurs dossiers

Le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Denis KADIMA KAZADI, a effectué une ronde de deux antennes de la Centrale Électorale où sont ouverts, depuis lundi 26 juin 2023 à 8h30′, les Bureaux de Réception et de Traitement des Candidatures (BRTC) pour recevoir les dossiers de candidature des aspirants députés nationaux. A appris infoplusrdc.com auprès de la Cellule de Communication de la Centrale Électorale.

À l’antenne de Limete (Distrit du Mont-Amba) située dans la maison communale de Lemba puis dans celle de Lingwala (antenne de la Gombe, district de Lukunga), le numéro un de la CENI, qui s’est rendu compte de l’effectivité du fonctionnement des BRTC, a pris langue avec le personnel commis à la tâche.

Aux questions posées par la plus haute hiérarchie de la Centrale électorale, les membres des BRTC, à chaque étape, lui ont apporté des réponses relatives aux procédures prescrites par la loi dans l’attente d’accueillir les candidats.

« La CENI est prête, les équipes et le matériel sont en place, la formation a eu lieu. Maintenant, c’est question que les candidats, voire les mandataires pour le compte des partis et regroupements politiques de se présenter, nous les attendons à bras ouverts. Il est vrai que c’est encore long et je parie que les candidats sont en train de s’organiser. C’est un processus inclusif, tout le monde dont le dossier est prêt et réunissant les conditions requises par la loi se verra admis comme candidat. Sur le plan logistique et technique, nous sommes prêts. C’est à eux de se mettre en règle avec la loi et nous allons les recevoir. Qu’ils se présentent à temps, car s’ils viennent en retard et que c’est la date limite, ils risquent de ne pas avoir leur dossier pris en compte. Venir à temps avec un dossier complet, c’est l’idéal ! Ils peuvent toujours compter sur nous pour les aider à les compléter, le cas échéant. C’est un processus que nous avons souhaité inclusif prenant en compte tout le monde », a indiqué Denis KADIMA KAZADI.

Avec l’ouverture des BRTC, c’est en somme un pas de plus que la CENI est en train d’accomplir sur le parcours conduisant vers les élections prévues le 20 décembre 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut