19 avril 2024

39e Session du Conseil des Ministres du CAMES: Muhindo Nzangi a, au nom de la RDC, pris la présidence pour un an.

Au cours de la 39ème session du Conseil des Ministres du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) tenue du 23 au 27 mai 2022 à Kinshasa, le Ministre congolais de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), Muhindo Nzangi Butondo a été désigné à la tête du Conseil des Ministres du CAMES pour un an. A appris infoplus-rdc.com des sources officielles.

Réagissant sur son compte Twitter après sa désignation à la présidence de cette structure, le Ministre Muhindo
Nzangi Butondo s’est exprimé en ces termes: «(…) je suis très heureux de prendre au nom de la RDC, la présidence du CAMES pour un an. Un grand retour de la RDC sur l’échiquier international dans le secteur universitaire.Merci au Chef de l’Etat pour la vision éclairée et au Premier Ministre pour le soutien exprimé. Dédicace de cette victoire aux FARDC(…)»

Devant ses homologues et autres participants, Muhindo Nzangi est revenu sur la motivation à la base de la candidature de la RDC à l’organisation de cette 39eme session, comme il l’a souligné sur son compte Twitter: «(…) c’est la vision du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi cristallisée par l’action du Gouvernement conduite par le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge qui a guidé l’alignement de la RDC comme candidate à l’organisation de cette session (…) la RDC signe son grand retour dans le CAMES et veut consolider son engagement dans la matérialisation du LMD (…) la réflexion sur le LMD en RDC s’était focalisée sur une contractualisation de l’enseignement marquée par plusieurs phases jusqu’à à atteindre une vitesse de croisière en août 2021 à la suite d’un vaste processus de contrôle de viabilité et un basculement quasi total lors des états généraux de septembre 2021 (…)», a-t-il relevé en substance.

Et de renchérir: «(…) l’enseignement autrement est le vœu qui accompagne la matérialisation du LMD en RDC en
misant sur la contextualisation (…) cette approche guidera aussi notre action en tant que président en exercice du
CAMES (…)»

Il sied de noter qu’au cours de cette 39è session marquée par la participation de 19 Ministres de l’Enseignement Supérieur et Universitaire des États francophones africains, il était aussi question d’évaluer la marche de l’organisation et procéder à l’élection du nouveau Secrétaire Général. Se référant aux principes de rotation géographique, le candidat de la Côte-d’Ivoire Konate Souleymane, a été désigné Secrétaire Général.

La décoration de récipiendaires désignés par les Ministres du CAMES dans l’ordre des palmes académiques a sanctionné la cérémonie officielle de clôture de cette 39e session.

Notons que la 40ème session ordinaire du CAMES aura lieu en 2023 à Niamey au Niger.

À titre de rappel, le CAMES a été créé par les Chefs d’État de l’Organisation Commune Africaine et Malgache (OCAM) à la suite de la Conférence de Niamey de 1968. Cette organisation intergouvernementale à son siège à Ouagadougou, au Burkina Faso. La convention portant statut et organisation du CAMES fut signée le 26 avril 1972 à Lomé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut