16 juillet 2024

Présidentielle 2023 : le dossier de Delly SESANGA enregistré par la CENI

Le dossier de Delly SESANGA, Président du parti Envol, a été enregistré, dimanche 8 octobre 2023, par le Bureau de Réception et Traitement des Candidatures (BRTC) pour la Présidentielle 2023, situé au siège de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) à Kinshasa. A appris infoplusrdc.com auprès de la Cellule de Communication de la Centrale Électorale.

Le Rapporteur Patricia NSEYA MULELA, par ailleurs superviseur de l’opération de dépôt de candidature, qui l’a accueilli avant de remplir les formalités administratives d’usage.

Par la suite, le Président de ENVOL (22e candidat) est allé à la rencontre du numéro un de la Centrale électorale, Denis KADIMA KAZADI, qui l’a entretenu du processus électorale en cours devant déboucher sur les élections du 20 décembre 2023.

Au terme de l’entretien, le Président de Envol a exprimé, à la presse, ses motivations.

« J’ai observé et analysé la situation de notre pays comme député national et expérimenté au sein du gouvernement. Et depuis quelque temps, je me suis mis à sillonner pour voir le cœur battant de ce pays, examiner avec les concitoyens pourquoi rien ne marche, alors que nous avons tous les moyens pour pouvoir réussir. J’ai compris qu’un certain nombre de comportements, le manque de vision dans la direction de notre pays, le manque des projets ont fait que l’amateurisme, la corruption, le clientélisme, le favoritisme ont gangrené et confisqué toutes les espérances légitimes de notre peuple à voir ce pays se redresser », a-t-il soutenu.

Avant de renchérir : « Et je me suis résolu à présenter une candidature autour d’un projet qui non seulement va fédérer les Congolais, les rassembler pour donner un sens et assurer un partage du progrès parmi nous. Mais aussi un projet qui va redonner à notre nation le fondement de sa stabilité, de sa sécurité et de son indépendance. Mais enfin, un projet qui soit à même de redonner l’espérance à notre population, la jeunesse en particulier, les femmes de ce pays qui se dépensent chaque jour et qui au bout de course, voient leurs efforts, leurs énergies ruinées par une classe politique et des dirigeants incompétents, incapables de redonner l’espoir, de redresser la nation et d’avancer. C’est pour cette raison que je suis le candidat de ce projet qu’on appelle la refondation du Congo qui veut rassembler les Congolais et pour rompre avec les pratiques inférieures, mais surtout donner une perspective ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut