23 juillet 2024

Violences sexuelles basées sur le genre : une mission d’enquête de la CNDH-RDC à l’étape de Goma

Dans le cadre d’une mission d’enquête sur les violences sexuelles basées sur le genre, une délégation de la Commission Nationale des Droits de l’Homme de la République Démocratique du Congo (CNDH-RDC), conduite par la Commissaire Nationale, Gisèle Kapinga Ntumba, séjourne depuis le lundi 12 février dernier à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu. A appris infoplusrdc.com de la Cellule de Communication de cette Institution Citoyenne d’Appui à la Démocratie.

Notons qu’avant de se mettre au travail, la Commissaire Nationale et Coordonnatrice en charge de la la sous-commission Droits de la Femme et de l’Enfant et toute son équipe ont présenté leurs civilités au vice-gouverneur du Nord-Kivu, le commissaire divisionnaire Romuald Ekuka.

A l’issue de cette entrevue, Madame Gisèle Kapinga Ntumba, en a fait la restitution :  » (…) C’est pour enquêter sur les violations des droits de l’homme et sur les violences sexuelles basées sur le genre que nous sommes venu ici (…) », a-t-elle relevé.
Avant l’étape de Goma, la mission a été en Ituri, l’une des contrées du pays où il y a beaucoup de victimes et survivants des violences sexuelles basées sur le genre.

« (…) Nous sommes en train de faire un monitoring dans les cours et tribunaux, principalement au niveau du tribunal militaire de garnison et du tribunal pour enfants », a ajouté la Commissaire Nationale.

Avant de poursuivre : « (…) nous faisons aussi nos enquêtes aux différents camps des déplacés qui sont installés à Goma et tout autour (…) c’est la raison principale de notre présence, notamment à Goma (…) C’est juste un début. Nous venons de l’Ituri. Nous commençons dans les chefs-lieux des provinces. Nous allons étendre notre mission dans tous les coins et recoins du Nord-Kivu et de l’Ituri « , a-t-elle tenu à souligner, avant de relever aussi que

À en croire la Coordinatrice de la sous-commission en charge des Droits de la Femme et de l’Enfant, ces mêmes enquêtes se réalisent en ce moment à Kinshasa. La finalité de la mission étant de voir comment est-ce que les Cours et les Tribunaux Congolais jugent les dossiers des violences sexuelles basées sur le genre afin de trouver des stratégies pour mettre fin à leur impunité.

Rappelons que la CNDH-RDC a pour mission de procéder à la promotion et à la protection des droits de l’homme. Elle enquête, à cet effet, sur les violations des droits de l’homme sur toute l’étendue du territoire national.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut