23 juillet 2024

Scrutins combinés 2023 : la CNDH-RDC consulte la CENCO à propos de l’observation des élections du 20 décembre 2023

Dans le cadre de l’observation des élections prévues le 20 décembre en République Démocratique du Congo (RDC), le président de la Commission nationale des droits de l’homme de la République Démocratique du Congo (CNDH-RDC), Paul NSAPU MUKULU, a consulté le Secrétaire Général de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO), Mgr Donation Nshole, mardi 12 décembre 2023 au Centre Inter diocésain catholique de Kinshasa. A appris infoplusrdc.com de la Cellule de Communication de cette Institution Citoyenne d’Appui à la Démocratie.

Notons que le président de la CNDH-RDC était accompagné au cours de cette visite par le Commissaire Jean-Richard Tshibanda Nduba, Coordonnateur de la sous-commission Droits civils et politiques.

A l’issue des échanges, les deux personnalités ont donné leurs avis à la presse.

« (…) C’est une tournée à la fois sociale et diplomatique pour nous, en tant qu’une institution d’appui à la démocratie; la CNDH. C’est une démarche de consultation des acteurs qui sont impliqués dans le processus de préparation de l’organisation des élections autour, bien sûr, du pouvoir organisationnel qui est la Commission électorale nationale indépendante (CENI) (…) », a fait savoir le président Paul NSAPU MUKULU.

Et d’enchaîner : « (…) Aujourd’hui, Mgr Nshole nous a reçu parce que nous devons faire savoir aux acteurs impliqués dans ce processus la mission de la CNDH, qui déploie ses moniteurs en matière des droits de l’homme sur terrain et intensifie aussi son monitoring sur les questions des élections, pour encadrer ce processus électoral tant qu’on peut, chacun observant sa tâche (…) ».

Non sans expliquer que la CNDH-RDC, à travers ses moniteurs, va voir comment les acteurs impliqués dans le processus électoral se comportent; candidats indépendants et ceux des formations politiques, les observateurs électoraux, les confessions religieuses, et autres.

« (…) Nous allons également regarder du côté du pouvoir organisationnel, la CENI si elle applique correctement les prescrits au regard des instruments internationaux et des dispositions de notre constitution et de la loi électorale par rapport à la promotion des élections libres, transparentes et démocratiques (…) Tous les acteurs notamment, les observateurs électoraux de la Société civile et des confessions religieuses feront l’objet du monitoring de la CNDH, y compris aussi la population électrice (…) », a souligné le président de la CNDH-RDC.

Pour le président de la CNDH, son institution est prête et très avancée sur le terrain, en faisant son travail habituel.

Pour sa part, le Secrétaire Général de la CENCO, Mgr Nshole, qui est content de voir la CNDH-RDC se pencher sur la question des élections, a exhorté cette institution d’appui à la démocratie à attirer l’attention de la CENI sur le respect des droits des électeurs.

« (…) Je crois qu’autour des élections, l’homme congolais a plusieurs proies. Il a droit au vote; il doit voter, il a droit que son vote soit reconnu; vérité des urnes, et il a droit à certaines informations du point de vue légal (…) », a expliqué Mgr Nshole.

(…) La plus grande inquiétude pour ces électeurs, c’est la capacité de déploiement des matériels dans les bureaux de vote du pays (…) Il faut éviter que le jour du vote certains bureaux ne s’ouvrent pas, parce que les matériels ne sont pas arrivés (…) Et là, on aura empiété sur le droit de vote de ceux qui s’étaient enrôlés de ces bureaux (…) La CNDH-RDC fera œuvre utile d’attirer l’attention de son institution sœur sur certains droits des élections (…) », a-t-il relevé en mentionnant qu’il y a ceux qui se demandent s’il y aura des élections ou pas.

L’occasion faisant le larron, le Secrétaire Général de la CENCO a donné quelques conseils au président de la CNDH, gravitant autour de cet adage : « Mieux prévenir que guérir ».

Rappelons que le 20 décembre 2023 est prévue la Présidentielle, les Législatives nationales et provinciales, ainsi que les Municipales. Commencée le 19 novembre dernier, la campagne électorale prendra fin le 18 décembre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut