21 juillet 2024

Rencontre sur le crédit carbone à New-York : le Président TSHISEKEDI exhorte le monde entier à maintenir l’augmentation de la température en dessous de 1,5 degré Celsius

En marge de la 78eme Assemblée Générale de l’ONU, à New-York aux États-Unis d’Amérique, le PNUD et la RDC ont organisé mardi 19 septembre 2023, une rencontre axée sur le crédit carbone. L’occasion faisant le larron, le Président TSHISEKEDI a appelé le monde entier à maintenir l’augmentation de la température en dessous de 1,5 degré Celsius. A appris infoplusrdc.com de sources officielles.

« (…) Un objectif qui devait nous mobiliser tous, pays émetteurs et non-émetteurs. Il y a aussi la nécessité de garantir aux populations locales des alternatives sérieuses de nature à assurer leur stabilisation et leur survie. L’atteinte de l’agenda 2030 notamment sur les objectifs de développement de l’accord de Paris trouve en RDC une réponse commune dans la mise en œuvre des solutions climatiques (…) », a souligné le Chef de l’État congolais.

Il a rappelé que la planète terre est en danger à la suite de l’action humaine, causant le changement climatique qui, à son tour, provoque la sécheresse et des inondations aux conséquences écologiques, économiques, socio-sanitaires lamentables.

Pour faire face à cette situation, le Président de la RDC a indiqué avoir engagé son pays dans la voie diplomatique pour concilier les intérêts communs pour lutte contre le changement climatique et assurer un développement économique durable et harmonieux.

« (…) Les perturbations climatiques constituent, de nos jours, une pandémie écologique aux conséquences désastreuses (…) », a-t-il poursuivi.

Il a cité entre autres, les inondations survenues à Kalehe, au Sud-Kivu et récemment aux environs de la ville de Marrakech (Maroc), causant des pertes en vies humaines et dégâts matériels importants.

Au cours de cette rencontre, le Président TSHISEKEDI a remercié son homologue Denis Sassou N’Guesso du Congo Brazzaville pour son rôle dans la gestion du bassin du Congo.

Il a en outre annoncé la tenue en octobre prochain à Brazzaville du Sommet Amazonie-Congo-Asie du Sud-Est, ces trois bassins de l’écosystème de la biodiversité.

Lequel sommet qui, selon lui, permettra aux leaders mondiaux de forêts, de s’exprimer d’une seule voix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut