16 juillet 2024

Remise de la loi électorale traduite en écriture braille par la CENI à la communauté des malvoyants : «Les détenteurs des cartes devenues illisibles doivent se présenter aux bureaux de vote et seront pris en charge pour leur permettre de voter. Même ceux dont les noms ne se retrouvent pas sur les listes de ne pas rester à la maison 20 décembre 2023. Ils seront aussi pris en compte, dès lors qu’ils ont été régulièrement enregistrés » (Denis KADIMA KAZADI, Président de la CENI)

Le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Denis KADIMA KAZADI, a procédé, vendredi 15 décembre 2023 à la remise officielle, à la Maison des élections à Kinshasa, de la loi électorale traduite en écriture braille, au Coordonnateur de l’association Voir avec le cœur (VAC), Flavien MAKAYA ISOMI, destinée à la communauté des malvoyants, en présence du 2e Vice-Président, Didi MANARA LINGA. A appris infoplusrdc.com de la Cellule de Communication de la Centrale Électorale.

Le numéro un de la Centrale électorale s’est réjoui du suivi qui a été fait pour l’aboutissement de ce projet en adaptant la loi électorale en système d’écriture tactile à points saillants à l’usage des personnes aveugles ou très malvoyantes.

« Je me souviens, il y a quelques mois, lors d’un cadre de concertation, un participant nous avait soumis un projet au niveau de la CENI que nous avons pris en charge. J’avais instruit, à cette occasion, le 1er Vice-Président de faire le suivi pour que cela se matérialise. C’est avec une immense joie que nous lançons ce document somme toute important. Car, on ne peut pas aller aux élections pour exercer son droit de vote si on ne sait pas ce que dit la loi. Pour le savoir, il faut lire. Aujourd’hui cette version braille est une réalité tangible, elle prendra plus de la valeur, en participant à étendre ce document le plus largement possible en le vulgarisant pour atteindre le plus grand nombre. En tant que la CENI, notre souhait est que davantage de compatriotes en situation d’handicap, en étant privé du sens de la vue ou malvoyants, puissent en prendre connaissance. L’inclusion que nous avons toujours recherchée répond à cette exigence. Car notre vœu est de prendre en compte tout le monde et de ne laisser personne de côté. D’autre part, s’agissant des cartes d’électeur, là encore, nous ne voulons pas laisser les compatriotes en marge. Ceux qui détiennent des cartes devenues illisibles doivent se présenter aux bureaux de vote et ils seront pris en charge pour leur permettre de participer au vote. Il en est de même pour ceux dont les noms ne se retrouvent pas sur les listes de ne pas rester à la maison le jour du 20 décembre 2023. Eux également seront pris en compte, dès lors qu’ils ont été régulièrement enregistrés », a indiqué le Président de la CENI.

Intervenant en premier lieu, le Coordonnateur de l’association Voir avec le cœur (VAC), Flavien MAKAYA ISOMI, a exprimé l’immense joie de ses congénères pour la matérialisation de ce projet qui leur tenait à cœur pour que, eux aussi puissent avoir accès à la loi électorale.

Sa requête de voir ce document parvenir auprès du plus grand nombre des compatriotes vivant dans cette condition a déjà trouvé une réponse positive dans la réaction du Président de la CENI d’en assurer la vulgarisation en vue de le rendre plus accessible à cette communauté.

C’était également une occasion pour la sensibilisation de l’assistance au Dispositif électronique de vote (DEV) avec une séance de démonstration et de simulation et ce qu’il faut savoir pour identifier son bureau de vote.

Les participants ont été également édifiés, avec une explication détaillée, sur le processus de vote, du dépouillement à la compilation jusqu’à la publication des résultats provisoires. Et les échanges qui s’en sont suivis ont éclairé la lanterne de l’assistance sur quelques préoccupations soulevées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut