23 juillet 2024

Réduction des émissions de carbone mondiales et de la pauvreté dans les pays africains : La Suède et le PNUD déploient 28 millions de dollars pour amplifier les investissements climatiques privés en Afrique

L’Agence suédoise de l’énergie et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) ont annoncé vendredi 08 décembre 2023 à Dubaï aux Emirats Arabes Unis, un accord transformateur de 28,2 millions de dollars pour soutenir la réduction des émissions de carbone mondiales et stimuler les actions pour réduire la pauvreté dans les pays africains. A appris infoplusrdc.com de la Cellule de Communication du Bureau Afrique du PNUD.

La nouvelle initiative du PNUD et de l’Agence suédoise de l’énergie « Climate Ambition Raising Through Article 6 (CARTA) » soutiendra indirectement des projets d’atténuation du changement climatique qui génèrent également de forts avantages en matière de développement. Cette initiative est conforme à l’engagement de la Suède à réduire ses émissions grâce à des investissements dans des résultats d’atténuation transférables au niveau international (ITMO) et conforme à l’article 6 de l’Accord de Paris. Ce nouvel accord de partenariat est le deuxième du genre au PNUD, faisant suite à un précédent établi avec l’Office fédéral suisse de l’environnement en 2022 et qui produit déjà des résultats au Ghana, à Vanuatu et ailleurs.

Sandra Lindström, responsable de la coopération climatique internationale à l’Agence suédoise de l’énergie, a souligné le double objectif de CARTA : réduire les émissions mondiales et soutenir le développement de l’Afrique. « Au-delà de la réduction des émissions de gaz à effet de serre, ce partenariat avec le PNUD, à travers l’article 6 de l’Accord de Paris, peut produire des résultats substantiels en matière de développement sur le terrain », a-t-elle déclaré. « Les résultats que nous attendons incluent la création d’emplois, un meilleur accès à l’énergie, le renforcement des moyens de subsistance, une amélioration de la sécurité alimentaire et la promotion de l’autonomisation des femmes et des filles. »

Ahunna Eziakonwa, Administratrice adjointe du PNUD et Directrice régionale pour l’Afrique, a noté que l’article 6 pourrait changer la donne pour de nombreux pays d’Afrique, et a souligné l’importance de rendre les projets de développement plus bancables et de les connecter aux investissements privés. « L’article 6 n’est pas seulement une disposition ; c’est une promesse », a-t-elle déclaré. « Une promesse qui aligne les marchés mondiaux sur le développement durable, en favorisant des actions climatiques qui propulseront les pays et les communautés vers l’avant, amélioreront leur accès au financement climatique et permettront un développement tangible. pour tous. »

La Suède est l’un des plus grands bailleurs de fonds du PNUD et un partenaire essentiel dans la mission de celui-ci, visant à mettre fin à l’extrême pauvreté, réduire les inégalités et atteindre les objectifs de l’Agenda 2030 pour le développement durable. Le travail du PNUD et les priorités du gouvernement suédois convergent dans de nombreux domaines, notamment dans leur ambition commune d’aider les pays africains à atteindre les objectifs de développement durable (ODD) en renforçant la gouvernance démocratique et l’État de droit ; agir contre le changement climatique ; et s’attaquer aux causes profondes des conflits afin de construire une paix durable.

L’Agence suédoise de l’énergie est l’agence gouvernementale suédoise qui œuvre pour l’utilisation des énergies renouvelables, l’amélioration des technologies, une utilisation finale plus intelligente de l’énergie et l’atténuation du changement climatique. 

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) est la principale organisation des Nations Unies qui lutte pour mettre fin à l’injustice que sont la pauvreté, les inégalités et le changement climatique. En collaboration avec notre vaste réseau d’experts et de partenaires dans 170 pays, il aide les nations à construire des solutions intégrées et durables pour les personnes et la planète. 

Le projet Climate Ambition Raising Through Article 6 (CARTA) illustre l’approche de développement avant-gardiste et « intelligente pour l’avenir » du PNUD. Il utilise des mécanismes financiers innovants, collabore avec des entités gouvernementales et du secteur privé et utilise l’amélioration des connaissances et le renforcement des capacités. L’objectif est de promouvoir des résultats de développement intégrés qui permettent de progresser davantage vers une série d’objectifs de développement durable (ODD).

stock.adobe.com et infoplusrdc.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut