21 juillet 2024

Réduction des cas des VBG en RDC et réinsertion socio-économique : JAD a atteint plus de 14 milles prises en charge des survivantes qui ont été accompagnées, déchargées, réinsérées et jouissent de l’autonomisation au sein de la communauté, dixit la Coordonnatrice Sabine Woube

Valider les résultats obtenus par le Programme Justice, Autonomisation et Dignité des Femmes et des Filles en RDC (JAD) pendant les cinq années de mise en oeuvre. Tel était l’objectif primordial de la réunion du comité de pilotage dudit Programme, tenue vendredi 15 décembre à Kinshasa, dont les travaux ont été dirigés par le Directeur de Cabinet Adjoint de la Ministre de Genre, Famille et Enfant, Jean d’Arc Kyalu Bemba. A constaté infoplusrdc.com

Au sortir de cette réunion, la Coordonnatrice du Programme JAD, Sabine Woube, en a livré la quintessence.

« (…) Le projet JAD qui a démarré en 2018 et dont la clôture est prévue le 30 décembre 2023, a atteint ses objectifs par le fait que le comité de pilotage a adopté les résultats produits par le projet (…) Dans le domaine des violences basées sur le genre VBG, les résultats de mise en oeuvre peuvent être favorables mais le travail sur terrain reste encore énorme (…) Le niveau élevé enregistré par rapport à la réinsertion socio-économique et le taux de performance à la hauteur de 127% concernant la prise en charge médicale et psychosociale traduit par le fait que sur 10 milles cas de prise en charge, le projet a atteint plus de 14 milles prises en charge des survivantes qui ont été accompagnées, déchargées, réinsérées et jouissent aujourd’hui de l’autonomisation au sein de la communauté (…) », a-t-elle mentionné.

Et de soutenir : « (…) Nous saluons les avancées significatives que le gouvernement de la RDC enregistre actuellement qui permettent de croire que ce programme qui a débuté dans cinq provinces pilotes, le Nord et Sud Kivu, l’Ituri, le Kasaï-Central et Kinshasa, pourra se développer sur l’ensemble du pays (…) »

Abondant dans le même sens, le Directeur de Cabinet Adjoint de la Ministre de Genre, Famille et Enfant, Jean d’Arc Kyalu Bemba, a relevé que le travail a consisté en outre d’examiner le Plan de Travail Annuel PTA par rapport à la prolongation du Programme JAD de janvier 2024 à 2025.

(…) Le bilan du Programme JAD est largement positif traduit par l’installation des centres intégrés des services multisectoriels ainsi que le plaidoyer mené par JAD et d’autres partenaires auprès du gouvernement congolais pour obtenir l’institutionnalisation de ces centres, qui est un acquis majeur (…) Ajouter à cela, la sensibilisation faite auprès des communautés et particulièrement des hommes pour le changement des mentalités et des comportements en rapport avec les violences basées sur le genre, s’inscrit dans la droite ligne de la philosophie du Président de la République Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, Champion de la Masculinité positive (…) », a souligné l’orateur.

Et de reconnaître : « (…) JAD a abattu un travail élogieux en posant des jalons pour la pérennité du Programme par l’obtention de l’institutionnalisation des centres intégrés des services multisectoriels (…) ».

Notons que la séance a été suspendue, faute de temps, pour reprendre la semaine prochaine.

Pour contribuer à réduire les cas des VBG en RDC, le comité de pilotage du JAD entend prolonger la période pour sa mise en oeuvre, et élargir ledit projet dans d’autres provinces du pays.

Ayant pour objectif de contribuer à la réduction des Violences Basées sur le Genre (VBG) à travers l’adoption d’attitudes et de normes socioculturelles respectant l’égalité des sexes, le renforcement du pouvoir et de la résilience des survivants à travers une prise en charge holistique et le renforcement de la coordination au niveau national dans une perspective d’appropriation nationale, JAD est un programme conjoint du Ministère des Affaires mondiales du Canada, du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD), du Fonds des Nations-Unies pour la Population (UNFPA), et du Bureau Conjoint des Nations-Unies aux Droits de l’homme (BCNUDH), qui a été lancé en 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut