23 juillet 2024

RDC: rééquilibrer les dépenses des institutions proportionnellement aux besoins de la population(Cenco)

L’Eglise catholique demande au gouvernement de rééquilibrer les
dépenses des instituions proportionnellement aux besoins de la population. Cette recommandation est contenue dans le message de la
58ème assemblée plénière de la Conférence épiscopale nationale
du Congo (CENCO), livré ce lundi 21 juin à Kinshasa par le secrétaire général de la CENCO, abbé Donatien
Nshole au cours d’une conférence de presse. A constaté Infoplus.
Dans leur message intitulé ‘’Soyons unis’’, les évêques catholiques
lancent un appel à la cohésion nationale, à l’unité et à la solidarité.
Les prélats se sont exprimés sur plusieurs points relatifs à la
situation sociale, politique, économique, sécuritaire et humanitaire de la RDC.
Les prélats saluent la solidarité exprimée et la proximité du Chef de l’Etat avec la population sinistrée de l’est. « Ces gestes renforcent l’unité du Congo», a fait remarquer l’abbé Donatien Nshole.
« Nous avons apprécié à leur juste valeur, les premiers gestes du Président de la République, notamment la décrispation du climat politique et la liberté d’expression, la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement de base»
Il soutient par ailleurs que sur le plan socio-économique, la population croupit dans la misère : « la majorité de la  population continue à faire face à l’extrême pauvreté. Curieusement, à côté d’elle, il y a encore et toujours une poignée de compatriotes qui s’enrichit de façon scandaleuse et sans cause ».
Concernant la composition de la CENI, la CENCO affirme avoir bien évolué sur la désignation du délégué des confessions religieuses dans cette institution.
Elle dit attendre le canevas de l’Assemblée nationale pour
présenter le candidat des confessions religieuses à l’entérinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut