23 juillet 2024

RDC : Le Coordinateur de la Cellule de Communication de l’Assemblée Nationale, Blanchard Dikambi, victime d’une machination politique

Les ennemis de la paix veulent salir l’image de Coordinateur de la Cellule de Communication de l’Assemblée Nationale Blanchard Dikambi, victime d’une machination politique par un faux dossier en lui collant un écho sonore. Selon lequel, ce dernier s’attaquait aux intimités conjugales de l’honorable Jonathan watha Bialosuka, président de l’ABG. Rapporte une source proche du Conseiller en Communication de l’Honorable président du Bureau d’Age de l’Assemblée Nationale.

En effet, il circule depuis mercredi un audio où l’on écoute la voix semblable à celle de Blanchard Dikambi en pleine conversation téléphonique avec un compatriote kwangolais, où un contenu nauséabond à été collé par les amateurs au Coordinateur de la cellule de Communication de l’Assemblée Nationale,qui du reste, un homme respectueux qui a su avec preuve de maestria à préserver l’image de marque de la deuxième institution du pays.

Blanchard Dikambi a fait l’objet d’une imitation de sa voix à travers un montage sonore grottesque de toutes pièces et mis en circulation sur les réseaux sociaux par les ennemis de la paix dans le but malsain de nuire à son nom et à l’image de l’Honorable président Mboso. Une tentative de l’opposer non seulement à ses frères kwangolais, mais aussi à la population congolaise.

L’institution parlementaire est inviolable conformément à l’esprit de la Constitution et des règlements de chacune des Chambres : personne n’a le droit d’accéder dans son enceinte par une action violente, car selon certaines indiscrétions, l’ABG le parti cher à Bialosuka wata tente de manipuler les femmes de ce parti en vue d’une manifestation violente ce vendredi à l’Assemblée Nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut