21 juillet 2024

Organisation des prochains Jeux Militaires des Pays de Grands Lacs en 2024 : Isidore KWANDJA NGEMBO devise avec le Coordonnateur du Conseil International du Sport Militaire (CISM)

Le Directeur national des IXes Jeux de la Francophonie, Isidore KWANDJA NGEMBO a eu, lundi 9 octobre 2023, à Kinshasa, avec le Coordonnateur du Conseil International du Sport Militaire (CISM), le Général de Brigade Richard BOYOMBO ENGEBA MUNDEMBE ADE, un entretien sur l’organisation des prochains Jeux Militaires des Pays de Grands Lacs en 2024. A appris infoplusrdc.com de la Cellule de Communication de la Direction nationale des IXes Jeux de la Francophonie.

Lors de la 7ème Assemblée Générale des Pays membres de l’Organisation du Sport Militaire en Afrique (OSMA), tenue du 19 au 27 février 2022, à Freetown en Sierra Leone, les pays membres de cette Organisation, ayant constaté et déploré la persistance de l’insécurité sur le continent africain et les conflits entre certains pays africains, avaient décidé à l’unanimité l’octroi à la République Démocratique du Congo l’organisation des prochains Jeux de Grands Lacs en 2024.

Lors de sa visite de travail à Kinshasa en aout 2022, le Vice-Président du Conseil International du Sport Militaire (CISM) et Président de l’Organisation des sports militaires en Afrique (OSMA), le Général de division Nigérian Abdullahi MAIKANO, avait discuté avec les autorités de la République démocratique du Congo et évalué le niveau de préparation du pays pour l’organisation de la première édition des Jeux militaires de la Paix des Grands Lacs, qui seront accueillis par les Forces Armées Congolaises en 2024.

Au Conseil des Ministres de vendredi 22 septembre 2023, le Vice-Premier Ministre, Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants, Jean-Pierre BEMBA GOMBO avait confirmé que Kinshasa va accueillir la première édition des Jeux de la Solidarité pour la Paix, impliquant les pays de la région des Grands Lacs.

Cette première édition des Jeux militaires pour la paix et la solidarité à Kinshasa mettra en compétition treize pays : la République Démocratique du Congo, l’Angola, le Burundi, la République Centrafricaine, la République du Congo, le Kenya, le Sud-Soudan, l’Ouganda, la Tanzanie et la Zambie, avec des invitations spéciales adressées au Nigeria et au Cameroun, dans une dizaine de disciplines sportives : le Football, le Basket-ball, la Lutte libre, le Judo, le Tennis de table, le Karaté, le Taekwondo, le Volley-ball, l’Athlétisme et le Nzango.

La sécurité est un préalable indispensable et susceptible d’attirer des investissements, d’engendrer la croissance et promouvoir le développement économique d’un pays. C’est ainsi que L’OSMA utilise le sport comme moyen non cinétique pour résoudre de nombreux défis sécuritaires auxquels le continent est confronté.

La Région des Grands Lacs est en proie à l’insurrection et à d’autres problèmes de sécurité récurrents. L’organisation des prochains Jeux militaires en RDC est appropriée compte tenu de la situation sécuritaire actuelle à laquelle est confronté le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut