16 juillet 2024

Manifestations violentes anti Nations unies et occidentaux : Appel de la CNDH-RDC aux manifestants et aux autorités

La ville de Kinshasa a connu samedi 10 février et lundi 12 février 2024, des manifestations violentes anti Nations unies et occidentaux dues, selon les manifestants a l’indifférence, mieux l’hypocrisie des Occidentaux face à l’agression dont la République Démocratique du Congo (RDC) est victime dans sa partie Est de la part du Rwanda. Ils ont manifesté devant l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Kinshasa, devant quelques chancelleries installées dans la capitale congolaise et devant les installations de la Mission onusienne (MONUSCO).
Répondant à une question d’un confrère sur ces manifestations, le président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme de la République Démocratique du Congo (CNDH-RDC), Paul NSAPU MUKULU, a fait savoir que son institution
a déployé des moniteurs pour observer et suivre toutes ces manifestations, surtout ouvrir une enquête là dessus. Non sans constaté une prise de conscience au niveau de la population congolaise par rapport à la situation qui prévaut dans le Nord-Kivu. A appris infoplusrdc.com auprès de la Cellule de Communication de cette Institution Citoyenne d’Appui à la Démocratie.

« (…) En tant que président de la CNDH, je reçois des quantités d’appels sur ce qui s’est passé samedi le 10 février 2023. Ce lundi 12 février, il y a encore des manifestations et on ne sait pas ce qui va se passer demain (…) En attendant, ce que nous avons déployé comme moniteurs pour observer et suivre toutes ces manifestations, surtout ouvrir une enquête là dessus, je dois vous dire que la CNDH constate qu’il y a une prise de conscience au niveau de la population congolaise par rapport à la situation qui prévaut dans le Nord-Kivu, notamment dans le Rutshuru, Masisi et Nyirangongo. Une prise de conscience parce qu’il y a des attaques, des agressions avec tous les lots que les conséquences que cela entraîne sur l’insécurité de nos compatriotes qui vivent dans ces territoires du fait qu’il y a le Rwanda qui est derrière toutes les missions d’attaques des populations à travers ses supplétifs, le M23(…) Trop de sang a coulé (…) Nous déplorons dans tous les rapports où on démontre noir sur blanc qu’il y a agression de la RDC par le groupe rebelle M23 soutenu par l’armée rwandaise. Ça c’est évident Une situation qui date plus d’une vingtaine d’années (…) », a mentionné Paul NSAPU MUKULU.

Et de lancer un vibrant appel aux manifestants et aux autorités : « (…) À notre niveau, nous condamnons toutes ces invasions et aussi tout ce que nous pouvons faire c’est d’appeler ces populations qui manifestent devant certaines ambassades au calme, de les pousser, les soutenir pour des manifestations si elles veulent maintenir ces manifestations, qu’elles soient pacifiques. Pas d’attaques, pas des casses. Nous demandons aux autorités de contribuer et d’aider à l’encadrement efficace de toutes ces populations qui manifestent. À la police de jouer son rôle d’encadrement de toutes ces manifestations parce que les fauteurs de troubles peuvent en profiter (…) Les libertés fondamentales de la population en général et le droit de manifester de chaque fille et fils de ce pays doivent être respectés (…) ».

Avant d’exhorter les Congolais vivant à l’étranger au respect des certaines conventions : « (…) Nos compatriotes qui vivent à l’étranger ont manifesté le week-end écoulé, des manifestations monstres. À eux, bravo, félicitations. C’est une prise de conscience conscience. Qu’ils le fassent parce que c’est leur droit, mais dans la paix et le respect des certaines conventions (…) ».

À titre indicatif, ces manifestants ont dénoncé la complicité des puissances internationales dans ces tueries qui durent depuis 30 ans, principalement dans la partie orientale de la RDC où plus de 12 000 000 des Congolais ont payé de leurs vies, victimes du capitalisme sauvage de ces puissances.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut