23 juillet 2024

Lancement officiel de l’année scolaire 2023-2024 : l’amélioration de la qualité de l’enseignement par la bonne gouvernance et la redevabilité en toile de fond

Conformément au calendrier scolaire 2023-2024, la rentrée des classes a eu lieu ce lundi 04 septembre sur toute l’étendue de la République. Le lancement officiel a été fait par le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), le Professeur Tony Mwaba Kazadi. Cadre choisi, une Ecole située derrière l’Université de Kinshasa. A appris infoplusrdc.com des sources officielles.

Devant plusieurs cadres du Cabinet et de l’administration de l’EPST ainsi que d’autres partenaires éducatifs, le professeur Tony Mwaba, tout en lançant officiellement les activités de l’année scolaire 2023-2024, a fait également une rétrospective des activités de l’année scolaire précédente. Il a étalé les projections pour cette année scolaire qui vient de s’ouvrir.

« (…) Il m’apparait opportun de rappeler que l’année scolaire 2022-2023 avait été placée sous le thème : trilogie inspectorale pour un enseignement de qualité.
Ce thème, faut le rappeler, a été choisi pour cadrer avec les objectifs assignés à notre ministère, en vue d’une implication accrue de tous les acteurs et partenaires dans l’encadrement, la formation et rééducation de nos enfants (…) » a-t-il mentionné.

Et de poursuivre : « (…) Les actions inscrites à notre actif dans le sous-secteur de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique sont notamment: la prise en charge de 23 793 nouvelles écoles, soit un accroissement de 57%, la construction de 781 écoles sur fonds propres du Gouvernement pour désengorger les classes surpeuplées: l’augmentation de l’enveloppe salariale mensuelle de l’ordre de 166 639 737 151 soit, un accroissement considérable de 238%: la réintégration de 6 121 928 élèves dans le circuit scolaire, la prise en charge de 279 145 agents soit 68%, la majoration considérable des frais de fonctionnement aux écoles dites de prestige soit, 5 344%, l’octroi des frais de fonctionnement aux écoles de référence soit, 10 000 000 FC par école et bien d’autres (…) ».

Avant de conclure : « (…) Au regard des enjeux de l’heure, je place l’année scolaire 2023-2024 sous le thème: Amélioration de la qualité de l’enseignement par la bonne gouvernance et la redevabilité. Loin de moi l’idée de me contenter des avancées positives, je demande à tous les opérateurs pédagogiques de se remettre en question et de s’engager résolument dans la recherche de l’excellence à l’effet de concrétiser, chacun dans sa sphère de travail, la vision du Gouvernement, celle de construire un système éducatif inclusif et de qualité contribuant efficacement au développement national, à la promotion de la paix et d’une citoyenneté démocratique active (…) ».

L’occasion faisant le larron, l’UNICEF a remis un lot des kits scolaires aux élèves.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut