24 mai 2024

Journée du Travail 2023 : célébrée sous le sceau de la promotion d’un travail décent dans un monde en mutation, cette thématique s’accorde avec le Programme du Chef de l’Etat dont la priorité absolue de l’action est d’offrir une perspective de dignité aux Congolais (Claudine NDUSI M’KEMBE)

Le monde entier célèbre la Journée Internationale du Travail le 1er Mai de chaque année. En République Démocratique du Congo (RDC) cette Journée sera célébrée sous le thème « Promouvoir le travail décent dans un monde en mutation », en attendant le Communiqué officiel de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) qui va se prononcer, en principe, avant le 1er mai 2023. C’est la quintessence de la Note d’Information de la Ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale, Claudine NDUSI M’KEMBE, à l’Exécutif lors de la Réunion hebdomadaire du Conseil des Ministres tenu le 14 avril 2023 à la Cité de l’Union Africaine, à Kinshasa. A appris infoplusrdc.com de la Cellule de Communication du METPS.

« Le thème international reconduit depuis trois ans, en attendant le communiqué de l’Organisation Internationale du Travail, est : « Promouvoir le travail décent dans un monde en mutation », a dévoilé Madame le Ministre.

Et d’enchainer : « Ce thème s’accorde bien avec le Programme du Président de la République, Chef de l’Etat dont la priorité absolue de l’action est d’offrir une perspective de dignité aux Congolais mais aussi de promouvoir la création d’emploi notamment pour les jeunes et de lutter contre la précarité et l’exclusion. Au moment où le monde en général et la République Démocratique du Congo
en particulier traversent une crise économique avec une incidence aussi bien sur le marché du travail que les conditions de vie des travailleurs, le souhait des partenaires sociaux (Travailleurs et Employeurs), et du Gouvernement serait
que cette fête soit placée sous le signe de l’espoir ».

À en croire le Compte rendu dudit Conseil des Ministres, en marge de la Célébration de cette Journée Internationale, les attentes de ces partenaires sociaux, notamment la remise du cahier des charges, ont été communiquées au Président de la République.

On n’est pas sans savoir que le Ministère de l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale, a procédé, le mois dernier, au recrutement de 2379 Inspecteurs et Agents administratifs compétents et expérimentés d’après leurs postes retenus dans différentes structures organiques en vue de permettre à l’Inspection Générale du Travail (IGT) d’atteindre les objectifs ainsi fixés. 

À titre de rappel, c’est pour la troisième année consécutive que cette thématique est reconduite en RDC. Toutefois, la problèmatique du travail décent en RDC reste un grand défi à relever par le Gouvernement congolais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut