23 juillet 2024

G3 climatique : Kinshasa abritera fin août le premier Sommet trilatérale sur les forêts tropicales

La capitale de la République Démocratique du Congo (RDC) va accueillir à la fin du mois en cours (août), le premier sommet sur les trois grandes forêts tropicales du monde.

L’annonce a été faite, mardi 8 août 2023 à Belém au Brésil, par M. Luhut Binsar Pandjaitan, ministre indonésien des Investissements et Affaires maritimes, à l’issue d’un entretien avec le Chef de l’Etat Félix TSHISEKEDI. C’était en marge du sommet sur le bassin de l’Amazonie auquel participe le Président de la République. A appris infoplusrdc.com de la Cellule de Communication de la Présidence.

Ces assises vont réunir autour du Chef de l’Etat congolais, le Président Lula da Silva du Brésil pour le compte du bassin de l’Amazonie et son homologue de l’Indonésie, Joko Widodo, pour le compte du bassin de Bornéo-Mékong.

Le ministre indonésien a réaffirmé la détermination des trois pays à faire un front commun, à partager leurs expériences, à travailler ensemble pour la sauvegarde de leurs forêts tropicales, poumons de l’humanité, et à trouver une juste compensation en faveur de leurs populations.

Avec une telle similitude, la RDC, le Brésil et l’Indonésie vont créer une dynamique commune pour ne plus agir en ordre dispersé dans la défense des intérêts au profit de l’humanité et de leurs peuples respectifs. Le « G3 climatique » entend aussi réduire la pauvreté et créer les conditions d’une croissance socio-économique.

Ce sommet de Kinshasa va mettre en lumière le bassin du Congo dont plus de 60% couvrent le territoire national de la RDC. Avec la déforestation accélérée de l’Amazonie, ce bassin est en passe de prendre la première place de ce trio.

Par ailleurs, ce même mardi, le Président Tshisekedi a échangé avec le ministre d’Etat et ministre des Affaires extérieures des Émirats Arabes Unis, Cheikh Abdallah ben Zayed Al Nahyane, sur le projet du port en eaux profondes de Banana qui est en cours d’exécution. Le ministre émirati a réitéré la détermination de son pays à conduire à terme ce mégaprojet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut