16 juillet 2024

Élections 2023 : le Président Denis KADIMA KAZADI a lancé la formation du personnel navigant pour le déploiement du matériel électoral et des agents dans le Congo profond

Le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Denis KADIMA KAZADI, a lancé, mercredi 25 octobre 2023, à Majestic River à la Gombe à Kinshasa, la formation du personnel navigant, devant assurer la mobilité du matériel électoral et des agents à travers le territoire national en prévision des élections du 20 décembre 2023. A appris infoplusrdc.com auprès de la Cellule de Communication de la Centrale Électorale.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence des membres du Bureau et de la plénière.

Dans la perspective de cette opération majeure du processus électoral, la CENI s’est dotée de 28 bateaux dont 9 de grand format de type catamaran et 19 walhy (solides et fiables) pour renforcer les capacités de déploiement du matériel électoral sur l’ensemble du pays et plus particulièrement dans les zones d’accès difficile.

A cette occasion, le Président Denis KADIMA KAZADI a mis en lumière certains aspects spécifiques liés au convoi du matériel électoral.

« Les préparatifs de la tenue des scrutins du 20 décembre 2023 se poursuivent. L’acheminement du matériel et les mouvements du personnel de la CENI occupent en grande partie les opérations logistiques en cours.
La configuration géographique de la RDC, notre pays, nous impose à recourir à plusieurs types de moyen de transport notamment l’usage de bateaux ou encore d’embarcations.
Dans certains cas, il n’est possible de joindre les différents villages ou bourgades que par voie fluviale, empruntant parfois des rivières, voire des cours d’eau.
C’est pourquoi la CENI a acquis 28 bateaux pour faciliter et améliorer le convoi du matériel électoral et de ses agents », a indiqué le numéro un de la Centrale électorale.

Non sans avoir soutenu le caractère irréversible de la tenue des élections du 20 décembre 2023.

« Je tiens à rappeler que la CENI s’applique à respecter son calendrier. Quelques retards sont constatés, certes, dans l’exécution de quelques opérations prévues dans ce cadre, mais ne sont pas de nature à remettre en cause la date du 20 décembre 2023 ».

Pour sa part, le Rapporteur Adjoint, Paul MUHINDO, a présenté les objectifs de cette formation.

« La formation en cours sera plus pratique que théorique car les bénéficiaires sont les capitaines et les matelots.
Pendant 2 jours, les facilitateurs vont exposer sur 4 thématiques : la présentation et le fonctionnement du canot rapide, les orientations techniques et la maintenance des bateaux, l’utilisation des bouées de sauvetage, l’éthique du personnel navigant.
L’objectif global de cette formation vise à doter la CENI d’un personnel navigant performant susceptible de garantir un déploiement aisé du personnel et du matériel électoral.
D’une manière spécifique, à l’issue de la formation, les utilisateurs seront capables de manipuler les bateaux ainsi que leurs accessoires et de respecter les exigences d’entretien en assurant leur maintenance en plus de la maîtrise des règles de navigation », a-t-il souligné.

Par ailleurs, le Questeur Adjoint, Sylvie BIREMBANO, a révélé qu’en prévision des scrutins combinés du 20 décembre 2023, la CENI devra acheminer le matériel à partir de 4 hubs principaux jusqu’aux 255 sites de formation pour approvisionner près de 7549 centres locaux de compilation des résultats (CLCR) dans le respect des prescrits du calendrier électoral. C’est ce qui justifie l’acquisition de ces bateaux qui viennent d’apporter une valeur ajoutée à la Centrale électorale dans sa capacité de déploiement sur le terrain.

Auparavant, le Secrétaire Exécutif National, Thotho MABIKU TOTOKANI, a clairement noté que depuis quelques mois, la CENI a lancé de grandes manœuvres logistiques pour le déploiement de différents matériels. C’est dans ce cadre qu’elle possède dans son patrimoine du matériel roulant et flottant qui lui facilitent l’opération de distribution du matériel électoral vers ses 179 antennes et 255 sites de formation.

Cette cérémonie du lancement était marquée par une randonnée fluviale au cours de laquelle les membres de la CENI ont pris la mesure des aptitudes de ces bateaux en naviguant sur le fleuve Congo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut