21 juillet 2024

Élections 2023 : la CENI lance le niveau 2 de la cascade de formation des Membres des Bureaux de Vote et Dépouillement et ceux des Centres Locaux de Compilation des Résultats

Le Rapporteur Adjoint de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Paul MUHINDO MULEMBERI, a lancé, samedi 28 octobre 2023, à l’Amphithéâtre de l’Université William Booth à Kinshasa, le niveau 2 de la cascade de formation des Membres des Bureaux de Vote et de Dépouillement (MBVD) ainsi que des membres des Centres Locaux de Compilation des Résultats (MCLCR), pour les scrutins du 20 décembre 2023. A appris infoplusrdc.com auprès de la Cellule de Communication de la Centrale Électorale.

Au cours de cette cérémonie qui s’est déroulée simultanément dans tous les chefs-lieux des 26 provinces, le Rapporteur Adjoint de la CENI était accompagné du Secrétaire Exécutif Provincial (SEP) de Kinshasa, Nicole TSHIBOLA.

Pendant dix jours, 145 facilitateurs experts de la CENI vont former 1364 participants parmi lesquels les formateurs électoraux nationaux (un total de 232), les formateurs électoraux provinciaux (642), ainsi que les membres des Secrétariats Exécutifs Provinciaux (185) et les chefs d’antennes (306).

Cette session leur permettra de maîtriser les procédures concernant les opérations de vote, de dépouillement et de compilation des scrutins ; le remplissage de différentes fiches ; l’utilisation du Dispositif électronique de vote (DEV) et la constitution de différents plis.

Occasion pour Paul MUHINDO MULEMBERI de préciser la particularité de ce second niveau de la cascade de formation qui sera essentiellement pratique.

« Le niveau 2 de la cascade de formation qui est lancée ce jour à Kinshasa concerne les 26 provinces de la République Démocratique du Congo. Elle se déroule simultanément aux Chefs-lieux de 26 provinces. Au total, 22 modules sont repris au programme de ce niveau de la cascade. Cette étape de la formation durera 10 jours. Elle sera animée par 145 facilitateurs sous la supervision de 26 superviseurs managériaux et 26 superviseurs techniques. La particularité de ce second niveau de la cascade de formation sera essentiellement pratique. L’accent sera mis sur : les procédures des opérations de vote et de dépouillement, la manipulation des Dispositifs Electroniques de Vote (DEV), le remplissage des fiches, la constitution des plis des résultats électoraux, assortis de plusieurs exercices de simulation », a indiqué le Rapporteur Adjoint.

Avant de réaffirmer le caractère irréversible des scrutins prévus le 20 décembre 2023 : «Avec le lancement de cette étape de la cascade de formation, la CENI se rapproche à grands pas des scrutins du 20 décembre 2023 qui deviennent une réalité. La CENI travaille nuit et jour pour l’atteinte de l’objectif de l’organisation des scrutins transparentes, crédibles, libres, démocratiques et apaisées conformément à son calendrier électoral. Déjà sur le plan logistique, de grandes manœuvres de déploiement des Kits électoraux et des Kits bureautiques se réalisent chaque jour sur terrain».

Auparavant, le SEP/Kinshasa a donné un bref aperçu des matières prévues au cours de cette session.

« Pendant 10 jours, avec les facilitateurs crédibles, nous allons avoir les modules selon le programme suivant : gestion administrative et financière, communication électorale, logistique des opérations, sensibilisation électorale, condition de réussite d’une formation électorale, organisation et structure de vote et dépouillement, centre de vote et autres », a-t-elle fait observer.

Les participants au niveau 2 de la cascade de formation ont été invités par le management de la CENI à faire preuve de ponctualité, de discipline, de participation active, de motivation et d’assiduité pour une mise à jour des connaissances électorales en vue de contribuer à la réussite de ces prochains scrutins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut