21 juillet 2024

Échos de la CAN 2023 : S’exprimant sur les réseaux sociaux, les Léopards se sont montrés engagés et solidaires de la population congolaise

Concentrés sur leur demi-finale de CAN, prévue mercredi 7 février face à la Côte d’Ivoire, les Léopards se sont exprimé sur les réseaux sociaux, en se montrant engagés et solidaires de la population congolaise. Une action concertée pour alerter et ne pas laisser passer les exactions dans leur pays. A constaté infoplusrdc.com

Le capitaine Chancel Mbemba a adressé une « très grosse pensée pour toutes les victimes des atrocités de Goma », sur Instagram ou sur X, accompagné d’un visuel – le regard d’un enfant en détresse, maquillé du drapeau congolais – où l’on peut lire « le Congo saigne, priez pour le Congo ».

« Nous voulons la paix »
Même réseau, même photo pour Fiston Mayélé qui a posté un message en lingala : « La vie n’a pas de prix, venez en aide à nos frères. » Théo Bongonda, Arthur Masuaku ou encore Gédéon Kalulu leur ont emboîté le pas. « Je suis Goma, je suis Congolais, nous voulons la paix », peut-on lire notamment sur le compte du latéral droit, quand Bongonda appelle à l’arrêt immédiat des combats.

L’attaquant star Cédric Bakambu est aussi monté au créneau : « Mettez la même énergie que vous mettez pour parler de la CAN pour mettre en avant ce qu’il se passe chez nous, il n’y a pas de petits gestes », accompagné d’une photo de sa célébration traditionnelle, doigt sur la tempe et main sur la bouche. Le nouveau buteur du Betis Séville est actif à Goma, à travers sa fondation, qui porte son nom et qui aide à scolariser les enfants.

À titre de rappel, les Léopards s’étaient engagés, avant le coup d’envoi de cette 34ᵉ CAN, à travers la campagne « Plus jamais seuls », menée par le Fonds National de Réparation des Victimes de Violences Sexuelles liées aux conflits et crimes contre la Paix et la Sécurité de l’Humanité. Une campagne symbolisée par des t-shirts portés par l’équipe nationale, pour sensibiliser l’opinion publique au conflit à l’est du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut