21 juillet 2024

Droits de l’Homme : Clôture à Kinshasa des travaux de l’Atelier de validation des textes juridiques relatifs au fonctionnement de l’entité de liaison des droits humains

Le Ministre congolais des Droits humains, Fabrice-Albert Puela, a procédé jeudi 14 mars 2024 à Kinshasa, à la clôture de l’Atelier de validation des textes juridiques relatifs au fonctionnement de l’entité de liaison des droits humains dont les travaux avaient démarré mercredi 13 mars 2024. A constaté infoplusrdc.com

Il sied de noter qu’au moins cinquante personnes issues des Ministères sectoriels, de la Société Civile, des Organisations Internationales, des Forces Armées de la RDC (FARDC), de la Police Nationale Congolaise (PNC), des autorités judiciaires civiles et militaires, des Chancelleries et des Agences des Nations-Unies ont pris part aux travaux de cet Atelier.

Au finish, les participants ont validé un nouveau décret modifiant et complétant celui du n°09/35 du 12 août 2009 portant création, organisation et fonctionnement de l’entité de liaison des droits de l’homme et son nouveau règlement intérieur, un nouvel arrêté modifiant et complétant celui de 2011 portant mesures d’application du décret de 2009.

« (…) L’effectivité de l’entité de liaison des droits de l’homme entre dans le cadre de la vision du Chef de l’État qui, depuis son premier mandat jusqu’au matin de son second mandat, n’a ménagé aucun effort pour faire la RDC un État de droit (…) L’opérationnalisation de cette entité de liaison des droits de l’homme constitue une pierre à l’édifice de l’État de droit, vision prônée par le Président de la République (…) », a relevé le Ministre des Droits humains, Albert-Fabrice Puela.

Abondant dans le même sens, la Directrice Adjointe du Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l’Homme (BCNUDH), Anne-Marie Dongui, a salué les évolutions significatives au sein du Gouvernement congolais et du Ministère des Droits humains en particulier qui, a-t-elle martelé, a rendu possible la redynamisation de l’entité de liaison des droits de l’homme nonobstant son existence depuis 2009 mais qui peinait à être opérationnelle.

À titre de rappel, créée depuis 2009, mais peinait à être opérationnelle faute des textes juridiques garantissant son fonctionnement, l’entité de liaison des droits de l’homme, est un cadre de concertation et de collaboration qui implique les acteurs nationaux et internationaux œuvrant pour la promotion et la protection des droits humains. Une problématique résolue lors de cet Atelier organisé par le Ministère des Droits humains en collaboration avec le BCNUDH, ainsi que le Secrétariat Technique de l’entité de liaison des droits de l’homme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut