23 juillet 2024

Députation Provinciale : le Docteur Roms NGWAPITSHI IBWAHA compte apporter une touche dans le développement du Territoire d’Ilebo qui demeure encore enclavé et sous développé

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a procédé à la publication de la liste provisoire des candidats Députés Provinciaux, le 28 septembre dernier, en attendant la liste définitive qui sera publiée le 29 octobre prochain. Ce, après la prise en compte des Arrêts des Cours d’Appel faisant office des Cours Administratives d’Appel.

Cette liste a été publiée sur base des partis et regroupements politiques ayant atteint le seuil de recevabilité, fixé à 60% du nombre total des sièges à pourvoir.

Sur un total de 49.552 candidatures réceptionnées, 49.209 sont recevables, parmi lesquelles, celle du Docteur Roms NGWAPITSHI IBWAHA, un jeune qui, selon des observateurs et analystes de la vie politique congolaise, fait l’unanimité dans le Territoire d’Ilebo.

Conseiller au Cabinet du Ministre de la Jeunesse, Initiation à la Nouvelle Citoyenneté et Cohésion Nationale, il est l’unique jeune de l’UDPS, candidat à la Députation Provinciale/Circonscription d’ILEBO pour le compte d’un Regroupement politique dénommé Alliance des Élites au Service du Peuple et Alliés (AESPA).

Déclinant à la Rédaction d’infoplusrdc.com son offre politique, le candidat à la Députation Provinciale à Ilebo, Roms NGWAPITSHI IBWAHA, affirme être l’homme qui doit contribuer activement au redressement duTerritoire d’Ilebo dans la Province du Kasai.

« (…) J’ai une vision claire pour le développement du Territoire d’ILEBO et je ne jure que par la réélection du Président de la République Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO (…) La jeunesse d’Ilebo peut compter sur moi. Jeune leader intelligent, courageux et intègre, je compte accompagner la continuité de la vision du Chef de l’Etat (…) Grâce à l’ONGD Initiative pour le Développement Communautaire (IDC) dont je suis président fondateur, je compte apporter une touche dans le développement du Territoire d’Ilebo qui demeure jusqu’à nos jours enclavé (…) », a-t-il livré ses profondes motivations en s’engageant à solliciter les suffrages des électeurs de sa circonscription électorale.

Avant de dévoiler les axes de sa vision :
« (…) Selon ma vision, 3 axes sont prioritaires. Il s’agit : 1. Encadrement de la jeunesse. 2. Promotion de la culture 3. Relance du Développement communautaire ( éducation, santé, agriculture, entretien des routes, ainsi que l’innovation (…) Ceci, avec des projets communautaires à impact direct (…) ».

Anciennement connu sous le nom de Port-Francqui, le Territoire d’Ilebo est une entité déconcentrée de la Province du Kasaï en RDC, ayant comme superficie,15 654 km2 de superficie avec plus de 926 689 habitants, soit la densité de 59 habitants/km2, si l’on en croit les chiffres datant de 2016.

Les tribus locales sont les bashilele( tribu majoritaire), le bakete, Tshokwe, ba kele, Luba, Kele, Kuna, Lulua, Ndjembe, Ndengese. Les langues parlées sont le tshiluba, le kikongo et le lingala.

Le Territoire d’Ilebo a 4 Secteurs : Basongo, Malu-Malu, Mapangu, Sud- Banga, ainsi que la Commune rurale d’ILEBO.

Il sied de noter que la population d’Ilebo a toujours réclamé la réhabilitation du pont Lubao et la construction en urgence d’un pont sur la rivière Ntumina, à plus de 200 kilomètres au nord-est de Tshikapa (Kasaï). Deux ponts stratégiques et d’une grande importance, permettant l’évacuation des produits agricoles et d’autres biens de première nécessité vers le centre-ville de Tshikapa, Chef-lieu de la Province du Kasai.

L’activité principale étant l’agriculture, la populations attend l’ouverture des routes de desserte agricole, afin de booster l’économie de ce Territoire, par ricochet, celle de la République tout entière. Grâce à son atout d’évacuation non négligeable qui est le port d’ILEBO et le chemin de fer de la SNCC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut