21 juillet 2024

Collation des grades académiques 2022-2023 à l’ULK : Choisi comme modèle d’intellectuel, Patrick ONOYA a exhorté les impétrants sur les 5 principes fondamentaux pour passer de l’académique au professionnel et de soutenir la candidature numéro 20 à la présidentielle de ce mercredi

L’Université Libre de Kinshasa (ULK) a organisé samedi 16 décembre 2023 à Kinshasa, la cérémonie de collation des grades académiques des finalistes 2022-2023, où le Lobbyiste et Stratège en Investissement, le jeune Leader Patrick ONOYA, était l’invité de marque avec une lourde charge et responsabilité de lancer les lauréats de cette institution universitaire privée au marché de l’emploi. A constaté infoplusrdc.com

Lors de sa prise de parole, le président de l’ASBL « Action FATSHI 2023 », a sensibilisé ces impétrants à pouvoir s’approprier les cinq principes fondamentaux pour passer de l’académique au professionnel. Non sans marteler que le candidat numéro 20 Félix TSHISEKEDI a mis en place une batterie d’institution de soutien aux jeunes entrepreneurs congolais et qu’ils doivent aussi en profiter.

« (…) Heureux d’avoir pris ce samedi, une part active à la collation des grades académiques des finalistes de l’Université Libre de Kinshasa. Pour moi, c’est avant tout un honneur et une responsabilité à chaque fois d’être sélectionné par les étudiants pour être cet intellectuel qui va leur donner le mot de sortie. Pour aujourd’hui, nous les avons incités en présentant 5 principes pour passer de l’académique au professionnel, à savoir : ils doivent garder leurs stylos en main : ici, je les ai encouragé à garder un esprit positif par rapport à ceux qu’ils ont appris ; Il n’y a pas de sot métier : ils doivent apprendre à embrasser la vie telle qu’elle vient et apprendre de la vie ; Il est important de garder la synergie : la synergie de n’est pas embrasser la bataille de la vie en restant vase clos, donc avoir un esprit d’équipe ; Être endurant et résiliant : il y aura beaucoup d’échecs et beaucoup d’adversité, car ce n’est pas facile, mais il faut résister et tenir bon ; Ils doivent être remplis de l’humilité : il est très important d’être humble parce que c’est de l’humilité que provient la gloire (…) L’objectif étant de les orienter pour bien embrasser leurs carrières professionnelles (…) », a-t-il souligné.

L’occasion faisant le larron, le président de l’ASBL « Action FATSHI 2023 a étalé son Projet « Un hectare pour un étudiant », invitant ces diplômés de s’adonner à l’agriculture pour résoudre le problème fondamental en RDC, celui de l’alimentation, et qui, du point de vue économique et entrepreneurial, constitue la plus grande opportunité. Une invitation à beaucoup réfléchir sur la définition de l’intellectuel qui est cette personne appelée à trouver des solutions aux problèmes de la société.

À l’instar de tous les jeunes congolais, les lauréats ont été appelés par Patrick ONOYA à soutenir sans faille, la candidature numéro 20 de Félix TSHISEKEDI à la présidentielle de ce mercredi 20 décembre 2023.

« (…) Lorsqu’on analyse les problèmes phares qui rongent la société congolaise, c’est d’abord le problème de l’alimentation qui serait en pole position. C’est pourquoi, j’ai sans atermoiements, tenu à rappeler à ces diplômés, la mise en place d’une batterie d’institutions de soutien aux entrepreneurs par le Chef de l’État Félix TSHISEKEDI, candidat numéro 20 à la présidentielle prévue ce mercredi 20 décembre (…) Tout est mis en œuvre pour soutenir les jeunes à développer l’entrepreneuriat, avec la transformation de l’OPEC en ANADEC, l’existence du Fond de Garantie, l’Autorité de Régulation de la Sous-traitance (…) Nous les avons donc encouragés à pouvoir utiliser à bon escient tout ce qui a été mis à leur disposition par le Président Félix TSHISEKEDI pour soutenir l’entrepreneuriat (…) Dans son Projet de société, il y a un deuxième volet dans lequel il veut encourager le développement de l’agriculture et nous avons un programme particulier pour les jeunes. Donc nous avons invité les jeunes à participer à la résolution de problèmes du pays (…) », a-t-il soutenu.

Il sied de noter que Patrick ONOYA, invité d’honneur de cette cérémonie, comme à la Faculté des Sciences Économiques et de Gestion (FSEG) de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) et à l’Université Révérend KIM, dernièrement, a remis à chaque lauréat, son Brevet de Mérite sanctionnant la fin de son cursus universitaire au sein de cette Alma Mater. Non sans féliciter également les parents et tuteurs de ces impétrants pour leur encadrement. Tout en les exhortant à conjuguer encore plus d’efforts dans la mesure du possible, en continuant à soutenir leurs rejetons jusqu’à leur maturité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut