21 juillet 2024

Atelier de validation de la Stratégie Nationale Opérationnelle de la Masculinité Positive en RDC (SNPM+ 2024-2028) : Un levier puissant pour l’égalité des sexes

Sous le leadership du Ministère du Genre, Famille et Enfant, avec l’appui de ONU Femmes, un Atelier National de
validation de la Stratégie Nationale Opérationnelle de la Masculinité Positive en RDC s’est ouvert jeudi 4 juillet 2024
à Kinshasa. A constaté infoplusrdc.com

Cet atelier dont les travaux ont été ouverts par la Ministre du Genre, Famille et Enfant, Léonnie Kandolo, a réuni des expert-e-s du gouvernement, des représentant-e-s de la société civile, des organisations internationales, des leaders religieux et traditionnels, des jeunes et des médias pour valider ce document crucial qui vise à promouvoir l’égalité des sexes et à lutter contre les violences faites aux femmes et aux filles en République Démocratique du Congo (RDC).

Dans son mot de bienvenue, Madame le Coordonnateur National de la Cellule Technique Mixte de la Masculinité Positive (CTM), Kandolo Safi Julienne, a souligné que la stratégie de promotion de la masculinité positive est un outil de travail programmatique pour l’ensemble d’interventions qui seront réalisées en RDC pendant les 5 prochaines années. Les activités proposées dans son plan d’action concernent les individus, les ménages, la communauté, les institutions, les hommes, les garçons, les femmes et les filles.
Après sa validation à l’issue de l’Atelier, a-t-elle fait savoir, il constituera l’unique cadre de référence pour mener dans l’ensemble du territoire national toute action de promotion de la masculinité positive.

Lors de son intervention, la Représentante Adjointe du Bureau de ONU Femme en RDC, Catherine Ondimba Kombe a. indiqué que malgré les engagements internationaux et nationaux pris pour promouvoir l’égalité des sexes et éliminer toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes et des filles, la violence à leur encontre demeure une réalité tenace en Afrique et de manière particulière, en RDC. La persistance des violences faites aux femmes et aux filles est inacceptable et constitue un obstacle majeur au développement durable de nos sociétés.

« (…) En RDC, les données renseignées par le Ministère du Genre, Famille et Enfant révèlent que 97.375 cas d’incidents de violences basées sur le genre ont été recensés en 2021. Dans ce lot, 93,4% des victimes étaient des femmes. Ces violences ont des conséquences dévastatrices sur la santé physique, mentale et sexuelle des femmes et des filles. Elles limitent leurs opportunités et entravent leur participation pleine et entière dans différentes sphères de la société. En même temps, elles constituent également une violation flagrante des droits humains fondamentaux (…) »., a-t-elle mentionné.

Et de renchérir : « (…) Face à ce constat accablant, il est urgent d’agir et de repenser les modèles de masculinité qui perpétuent les inégalités et les violences. C’est dans ce cadre que l’approche de masculinité positive prend tout son sens et constitue un levier pour le changement des attitudes et comportements. La masculinité positive ne consiste pas à nier la masculinité telle que construit dans nos sociétés, mais il s’agit plutôt de la redéfinir de manière inclusive et respectueuse des droits des femmes et des filles. Elle implique la remise en question des stéréotypes et des normes sociales discriminatoires, et la promotion de valeurs telles que l’égalité, le respect mutuel, la responsabilité et la non-violence (…) ».

Avant de rassurer en lançant un vibrant appel : « (…) ONU Femmes reste un partenaire engagé dans la promotion de la masculinité positive en RDC. Nous soutenons l’élaboration et la mise en œuvre de la stratégie nationale et nous travaillons avec les autorités nationales, la société civile et les organisations de base pour sensibiliser à la masculinité positive positive et mobiliser les hommes et les garçons en faveur de l’égalité des sexes. La masculinité positive est une approche prometteuse pour transformer les relations de genre et construire une société plus juste et plus équitable. La validation de cette Stratégie Nationale marque une étape importante dans ce processus. J’encourage vivement tous les acteurs, hommes et femmes, à s’approprier cette Stratégie et à oeuvrer ensemble pour sa mise en œuvre effective. Je lance un appel à tous les hommes et garçons de la RDC à s’engager dans la lutte contre les violences faites aux femmes et à promouvoir la masculinité positive (…) ».

La persistance des violences à l’égard des femmes et des filles en Afrique, malgré les engagements internationaux
et nationaux, est une réalité préoccupante. Les normes sociales discriminatoires et patriarcales constituent un obstacle majeur à l’autonomisation des femmes et à l’édification d’une société juste et équitable.
C’est dans ce contexte que l’approche masculinité positive prend toute son importance. Elle propose une
alternative à la masculinité traditionnelle, en encourageant les hommes et les garçons à adopter des
comportements et des attitudes respectueux, responsables et non violents. La masculinité positive promeut
l’égalité entre les sexes, la paternité responsable, la lutte contre les stéréotypes de genre et l’engagement des hommes dans la prévention et l’élimination des violences faites aux femmes.

La Stratégie nationale opérationnelle de la masculinité positive en RDC a été élaborée par des expert-e-s
nationaux avec l’appui de ENABEL et de ONU Femmes financé par la Suède. Elle s’inscrit dans le cadre de la
Déclaration de Kinshasa et appelle à l’action des Chefs d’Etats de ‘Union Africaine sur la Masculinité Positive,
adoptée lors de la première Conférence des Hommes sur la masculinité positive en novembre 2021.
Cette stratégie définit un cadre d’action clair et précis pour promouvoir la masculinité positive en RDC. Elle
identifie les acteurs clés, les interventions prioritaires et les mécanismes de suivi et évaluation. Elle met également l’accent sur l’importance d’une approche participative et inclusive, mobilisant tous les segments de la
société congolaise.

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo, sous le leadership du Président Félix
AntoineTshisekedi, Champion de l’Union Africaine pour la promotion du Programme de la Masculinité Positive,
réaffirme son engagement ferme à lutter contre les violences faites aux femmes et à promouvoir l’égalité des
sexes. L’élaboration et la validation de cette Stratégie nationale de la masculinité positive constituent une étape importante dans la concrétisation de cet engagement.
L’atelier national de validation de la Stratégie nationale opérationnele de la masculinité positive en RDC est une
occasion unique de mobiliser tous les acteurs concernés pour la mise en œuvre effective de cette stratégie. Le
Ministère du Genre, Famille et Enfant appele tous les partenaires nationaux et internationaux à s’engager dans ce
processus transformateur pour bâtir une société congolaise plus juste, équitable et respectueuse des droits
fondamentaux de toutes et tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut