16 juillet 2024

Atelier de renforcement des capacités des Journalistes : « L’objectif est de permettre aux journalistes de communiquer de la plus belle manière pour que les communautés puissent être informées comme il le faut par rapport à ce que les Nations-Unies font au quotidien afin que les ODD soient atteints »(Joseph Mankamba)

Un Hôtel de Kinshasa a abrité du 10 au 11 janvier 2023, un Atelier de renforcement des capacités des Journalistes sur le Cadre de Coopération du Système des Nations-Unies (SNU) en RDC, animé par le Groupe de Communication (UNCG) du Bureau du Coordonnateur Résident des Nations-Unies en RDC A constaté infoplusrdc.com

« Comment les agences du Système des Nations-Unies présentes en RDC travaillent pour accompagner le Gouvernement dans la mise en œuvre du Plan National Stratégique de Développement (PNSD) », tel était la substance de cette formation des hommes et femmes des médias où plusieurs sessions ont été animées par des spécialistes des différentes Agences membres du SNU. Notamment, « les mécanismes de financement du Système des Nations-Unies » ; « le Plan-cadre de Coopération et le Cadre de Résultats » ; « la Prévention contre les abus et exploitations sexuels » ; « la lutte contre les discours d’incitation à la haine » ; « la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable (Agenda 2030) »…

Au sortir de cette Session de deux jours, le Chargé de Communication du Bureau du Coordonnateur Résident des Nations-Unies en RDC, Joseph Mankamba, en a livré la quintessence :

« (…) Les agences onusiennes ne travaillent pas en RDC vaille que vaille. Chacune de leurs actions rentre dans le cadre de la mise en œuvre du plan national stratégique de développement, suivant le cadre de coopération des Nations Unies pour le développement durable 2020-2024 signé avec le gouvernement congolais (…) L’objectif étant de permettre aux journalistes de communiquer de la plus belle manière lorsqu’ils le font pour que les communautés puissent être informées comme il le faut par rapport à ce que nous faisons au quotidien afin que les Objectifs du Développement Durable soient atteints dont nous avons consigné la mise en œuvre à travers le cadre de coopération 2020-2024 (…) Ainsi, les actions des agences de l’ONU réalisées suivant ce cadre de coopération devraient être communiquées au public avec précision (…) », a-t-il souligné en substance.

Et d’enchaîner : « (…) Lorsqu’ils parleront dans leurs différentes productions de ce que font les agences du système des Nations unies en RDC, nous espérons que les journalistes qui ont pris part à cette formation le feront désormais avec précision, contextualisation et de manière enrichie (…) ».

À titre indicatif, le SNU comprend les Agences, Fonds et Programmes des Nations Unies (l’Équipe de pays) ainsi qu’une mission de maintien de la paix, la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation en République Démocratique du Congo (MONUSCO). Compte tenu de la complexité du contexte en RDC, les activités du SNU couvrent l’ensemble des domaines du développement, de l’aide humanitaire et de la paix.

Le Bilan Commun de Pays (CCA) a pour objectif de dégager le positionnement et/ou repositionnement stratégique du Système des Nations Unies (SNU) sur la base d’une situation de référence mettant en exergue les défis majeurs de la RDC. Il identifie les problèmes et enjeux majeurs du développement, de la paix, et d’un mode de gouvernance garantissant plus fermement l’autorité, la stabilité et la continuité de l’État de droit ainsi que les droits humains. Le CCA tente de cerner les causes immédiates, sous-jacentes et structurelles des principaux problèmes identifiés avec l’objectif de permettre au SNU de dégager un diagnostic partagé et une vision commune pour les priorités d’intervention.

Le CCA s’articule autour d’une analyse de la trajectoire des ODD, des progrès et contraintes, ainsi que de l’identification des problèmes majeurs et d’une analyse de leurs causes immédiates, sous-jacentes et structurelles (profondes) qui adopte une approche holistique et prend en compte les aspects liés au développement, à la situation humanitaire et à la paix, ainsi que leurs interdépendances.

La mise à jour du CCA en 2022 a été réalisée en deux phases : une revue interne et révision de l’analyse et du rapport par le SNU entre décembre 2021 et février 2022, suivi par des consultations avec le Gouvernement et la Société Civile au début du mois de mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Articles récents

Retour en haut